août 20, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

FAITS DIVERS : Le bar «Rossignol» attaqué par une dizaine de malfrats Armés de fusils

FAITS DIVERS : Le bar «Rossignol» attaqué par une dizaine de malfrats Armés de fusils

[template id= »821″]

La scène terrifiante a été déroulée dans la nuit du 29 au 30 novembre dernier, vers 1 heure du matin, par une dizaine de brigands munis d’armes blanches et de fusils. Ils ont ouvert le feu et ont atteint trois personnes dont le gérant et une Française.

Une attaque aux allures de film hollywoodien. C’est le menu auquel ont eu droit les multiples clients du bar-restaurant «Rossignol» de la Somone. C’est dans la nuit du 29 au 30 novembre, vers 1 heure du matin, qu’une dizaine d’éléments armés de coupe-coupe et fusils ont fait irruption dans ce complexe à l’enseigne «Rossignol». Ils ont de suite cerné les clients, en majorité des Européens qui étaient en train de dîner. L’un des bandits a donné l’assaut en criant «Police», avant d’effectuer un tir de sommation. Ses complices armés ont sommé les clients de se coucher à plat ventre. C’est alors qu’ils se sont mis à les dépouiller de leurs portefeuilles, téléphones et portables…

Pendant ce temps, un autre groupe qui s’affairait à la caisse du bar a fait main basse sur plusieurs liasses de billets de banque. Au même moment, le gérant des lieux : Jean Marie Ndiaye qui se trouvait dans les toilettes avait ouvert la porte, pour mieux suivre la scène. Il ignorait qu’un des malfrats se dirigeait vers lui. S’étant retrouvé en face du malfaiteur, le gérant lui a asséné un violent coup et a réussi à reprendre l’arme blanche que celui-ci détenait. Il lui assène deux coups au dos et à l’épaule. Le malfaiteur se relève et tente de fuir. C’est alors que le gérant le pourchassait qu’il a reçu un coup de feu sur le ventre, tiré par un autre malfrat. Leur forfait commis, les éléments armés se sont retirés à bord d’un véhicule, laissant dernière eux un vacarme et plusieurs blessés. Parmi ceux-ci figure une Française qui a reçu des éclats de projectile à l’abdomen et aux jambes. Son mari, Moussa Dioum, un jeune sénégalais déclare avoir été dépouillé de la somme de 150 000 FCfa et plusieurs téléphones portables. Un employé dudit bar, Marcel Ndour, a  été aussi blessé par balle au niveau des doigts du pied. Il faut noter que la Française est au Sénégal dans un cadre humanitaire où elle devrait organiser une kermesse au profit des enfants les 5 et 6 décembre prochains.

Source : L’Obs

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…