septembre 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

FIFA: Michel Platini organise sa RISPOSTE après sa SUSPENSION

FIFA: Michel Platini organise sa RISPOSTE après sa SUSPENSION

Président de l’Union européenne des associations de football (UEFA) depuis 2007, Michel Platini souhaite se présenter à la présidence de la FIFA.  Le « Fifagate » a pris une nouvelle tournure dramatique jeudi 9 octobre avec la suspension pour 90 jours de son président Joseph Blatter et du président de l’UEFA, Michel Platini. Au lendemain de sa suspension, Michel Platini tente d’organiser sa riposte et de dégager son image du sentiment de corruption généralisée qui entoure FIFA.

L’ancien footballeur visait officiellement depuis quelques semaines le poste de nouveau président de la FIFA lors de la prochaine élection en février prochain. Mais 90 jours de suspension, c’est probablement beaucoup trop dans le plan d’action d’un Michel Platini qui prône dans son programme une révolution vertueuse à la FIFA. En effet, ces 90 jours repousseraient son début de campagne à janvier prochain. Plus grave encore, la suspension de la commission d’éthique pourrait s’alourdir de 45 jours supplémentaires. Le prochain congrès, qui doit se tenir le 26 février prochain, se ferait donc sans lui.

Même si les 45 jours ne se confirment pas, le triple ballon d’or pourra-t-il mener campagne pour la présidence tout en étant lui-même soupçonné de corruption ? D’ailleurs, certains commencent à douter et sentent l’opportunité, à l’instar du président de la Fédération allemande, Wolfgang Niersbach, qui réclame à demi-mot au Français de mettre un terme définitif à sa campagne.

Le soutien de l’UEFA

Dès l’annonce de sa suspension, Michel Platini a pourtant répété qu’il allait se consacrer « à faire triompher sa bonne foi » et « à faire valoir son bon droit devant les juridictions compétentes ». En plus de faire appel de sa suspension, Michel Platini entend agir pour prouver que les presque deux millions d’euros qu’il a encaissés de la FIFA en 2011 étaient parfaitement justifiés.

En attendant, il peut compter sur le soutien de son organisation, l’UEFA, qui ne le lâche pas et qui refuse de désigner un président intérimaire pour le remplacer. « Le comité d’éthique a suspendu Platini et Blatter. C’est plus justifié dans le cas de Blatter que dans celui de Platini », a commenté Greg Dyke, le président de la Fédération anglaise. « Platini dit : « Je n’ai rien fait, ce n’est pas juste« . Mais tout le monde, dans un tel cas, crie à l’injustice. Nous soutenions Platini pour qu’il soit le futur président de la FIFA parce que nous pensons qu’il a fait du très bon travail à la tête de l’UEFA », poursuit-il.

« Pour l’instant, il est catégorique : il est innocent. Mais si, à la fin, les preuves montrent qu’il a été impliqué dans des affaires de corruption alors, clairement, nous ne le soutiendrons plus », affirme Greg Dyke. Le message est clair : Michel Platini devra clarifier sa situation devant la justice. Et il devra le faire très vite, de préférence avant jeudi prochain, date à laquelle se réunira en urgence le comité exécutif de l’UEFA.

Source : RFI

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage