août 19, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

FIFA : Sepp Blatter MENACÉ de prison  par Michel Platini

FIFA : Sepp Blatter MENACÉ de prison  par Michel Platini

Sepp Blatter a affirmé ce samedi dans le journal néerlandais De Volkskrant avoir été victime de chantage de la part de Michel Platini, le 30 mai dernier, à quelques heures des élections pour la présidence de la Fifa. Platini aurait évoqué la prison au frère de l’historique dirigeant suisse pour le dissuader de se représenter.

Sepp Blatter ne lâchera pas si facilement son siège, du moins pas sans combattre. Le président démissionnaire fait désormais tout pour discréditer son ancien protégé Michel Platini, candidat déclaré à la présidence de la Fifa depuis le 29 juillet dernier et dont l’élection aura lieu le 26 février prochain.

Ce samedi, dans les colonnes du journal néerlandais De Volkskrant, Sepp Blatter a avoué que Michel Platini avait évoqué la prison à son frère pour dissuader le Suisse de se représenter à l’élection de la présidence de la Fifa, le 30 mai dernier à Zurich. Réélu quelques heures plus tard, Blatter avait ensuite attendu quatre jours pour démissionner, en réaction au coup de filet lancé par la justice américaine contre une dizaine de dirigeants de la Fifa accusés de corruption.

Platini: « Dis à Sepp de retirer sa candidature »

« Durant le déjeuner, Platini s’est assis à la table de mon frère (Peter, ndlr) et lui a dit: ‘Dis à Sepp de retirer sa candidature, ou il ira en prison' », a étayé Blatter, tout en affirmant n’avoir appris que récemment, par son frère, ces propos supposés de Platini. Le camp du Français n’a bien évidemment pas tardé à réagir à ces accusations, dénonçant une invention pure et simple de celui qui est le patron du football mondial depuis 1998. L’ancien meneur de jeu de l’équipe de France ne répondra pas directement à Blatter, pour ne pas accorder de crédit à ces déclarations.

Michel Platini est l’un des deux candidats officiellement déclarés pour la présidence de la Fifa, avec le Sud-Coréen Chung Mong-joon. Le prince jordanien Ali bin Al Hussein, seul candidat contre Blatter en mai, pourrait lui aussi entrer en lice prochainement.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…