août 20, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Foncier au Sénégal: El Malick Seck salue la mesure du chef de l’état

La mesure prise mercredi 22 février 2017 par le Président Macky Sall pour doter tous les sénégalais détenteurs de titres précaires (les attributions délivrées par les collectivités locales, principalement), de titre foncier gratuitement, sans que personne ne paie le moindre centime

Foncier au Sénégal: El Malick Seck salue la mesure du chef de l’état

La mesure prise mercredi 22 février 2017 par le Président Macky Sall pour doter tous les sénégalais détenteurs de titres précaires (les attributions délivrées par les collectivités locales, principalement), de titre foncier gratuitement, sans que personne ne paie le moindre centime, est une mesure à la fois historique et de portée économique sans commune mesure. Par cet acte, le chef de l’Etat va rendre riche des milliers de familles sénégalaises et donner une dignité à des millions de personnes qui vivaient dans la précarité. Figurez-vous que les habitants de la Médina ou de Tilène qui dorment sur des terrains valant parfois des centaines de millions peuvent désormais vendre à prix d’or leurs propriétés ou faire des projets bancaires car ils disposent en effet de biens bancables et hypothécables. Mes parents de Thiès, ville où il existe très peu de titres fonciers et qui disposent de vastes maisons peuvent diviser leurs titres fonciers en deux et gagner plus de valeur. La remarque est valable un peu partout au Sénégal.

Le Président Macky Sall est un homme simple et pragmatique. La terre appartient aux sénégalais. Il vient de la leur rendre. Les habitués des Domaines comprendront les premiers, la portée de cet acte posé par l’Exécutif, car il fallait pas moins de deux ans pour avoir un titre foncier après avoir obtenu un bail qui parfois prenait également deux années. La simplification des procédures demandées par Macky Sall va rendre heureux des millions de sénégalais qui vivaient sans horizon en matière foncière.

Il y a au moins 900 000 titres précaires qui sont concernés. C’est énorme. Vu en termes de plus-value c’est un patrimoine de pas moins de 4500 milliards de CFA qui vient s’ajouter à la richesse des sénégalais si nous prenons une moyenne de 33. 333 francs le m2 sur des surfaces moyennes de 150 m2. Cette valeur rapportée au Produit Intérieur Brut (PIB) pourrait faire atteindre à notre pays une richesse globale de 22 milliards de dollars et faire monter la richesse par habitant à près de 1500 dollars, soit une hausse avoisinant les 50%. C’est une bonne nouvelle pour l’économie et la croissance.

Les jours et semaines à venir vont démontrer davantage la portée historique de cette mesure. Les conséquences, forcément bonnes, vont impacter socialement dans la vie d’une bonne partie des sénégalais. Ceux qui veulent construire et qui n’ont pas de ressources pourront désormais sortir du cycle de la location, emprunter en hypothéquant leurs titres et avoir une maison digne de ce nom. Il reste aux banques et aux financiers de trouver une péréquation pour prêter à ceux qui disposeront de Titres fonciers (TF) sans pouvoir justifier de revenus permanents et constants. L’Etat pourra créer une caisse de compense entre les banques et les sénégalais qui paient un loyer et n’ont pas de salaires fixes. Nous savons bien qu’ils sont nombreux.

Bien entendu, il faudra encadrer tout cela pour éviter une forme d’inflation, de bulles immobilières pouvant avoir des conséquences désastreuses sur l’économie sénégalaise. Il faudra trouver un mécanisme protègeant à la fois les banques qui seront sans doute assaillies par les nouveaux propriétaires et les populations nouvelles détentrices des titres. Inutile de rappeler ici le principe de l’offre et de la demande. Mais je reste convaincu qu’il s’agit ici de la meilleure mesure économique prise par le gouvernement de Macky Sall. C’est un effet de levier qui ne coûte rien à l’Etat et qui rapportera gros. Nous verrons les conséquences immédiates dans les deux années à venir s’il plaît à Dieu.

Cette mesure rend fier tous les hommes politiques. Car par une simple décision, la politique peut changer positivement le destin de millions de personnes. Merci encore à Monsieur le Président d’avoir compris cela et d’avoir agi de manière concrète et pragmatique. C’est pour cette raison que nous le soutenons.

El Malick Seck (Journaliste, homme politique et conseiller municipal à Thiès)

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…