Fonds du FOPICA: Les acteurs de l’audiovisuel de Thies déplorent les lourdeurs…

Fonds du FOPICA: Les acteurs de l’audiovisuel de Thies déplorent les lourdeurs…

Le Fonds de promotion de l’industrie cinématographiques et audiovisuelle (FOPICA) a été présenté mercredi aux acteurs culturels de la région Thiès, en vue de leur permettre de postuler aux financements octroyés par le Fonds pour des projets de films, de distribution, d’exploitation, ou de bénéficier de formation.

Le secrétaire permanent du FOPICA, Abdoul Aziza Cissé, a rappelé que ce fonds est destiné à financer les projets dans les domaines du cinéma et de l’audiovisuel.

C’est dans ce cadre qu’il a entamé une tournée nationale d’explication et de sensibilisation, pour permettre notamment aux porteurs de projets de films de disposer de toutes les informations utiles.

Il a indiqué que pour l’appel à projets 2016, le dépôt des dossiers sera clôturé le 1er juillet prochain, reconnaissant toutefois que les régions n’avaient pas eu à temps toutes les informations. C’est d’ailleurs ce qui justifie cette tournée nationale d’explication.
Il a rappelé que le FOPICA a bénéficié en 2014 d’un financement de l’Etat pour un montant d’un milliard de francs CFA, ce qui a permis de financer 33 projets sur les 81 déposés par les candidats.

Abdou Aziz Cissé affirme que les acteurs culturels des régions ont les mêmes chances que ceux de Dakar concernant le traitement et la sélection des projets. Et il n’y a ni favoritisme, ni discrimination entre eux et les acteurs culturels de la capitale, a-t-il martelé.

Les acteurs culturels des régions, en particulier les cinéastes, doivent se conformer à la loi, qui exige que les associations soient transformées en industries culturelles, pour bénéficier des fonds destinés à accompagner les acteurs du cinéma et de l’audiovisuel.

La directrice régionale du centre culturel de Thiès, Anne Marie Faye, a salué la tournée de sensibilisation que les responsables du Fonds effectuent dans les régions, pour mettre à niveau les acteurs culturels sur les modalités et critères d’accès aux financements des projets.

Selon elle, le centre culturel va encadrer et accompagner tous les acteurs culturels de la région qui sont porteurs de projets de films, afin qu’ils arrivent à mieux se conformer aux règles édictées pour le dépôt d’un dossier complet.

Les acteurs de l’audiovisuel de Thies quand à eux, ont beaucoup déploré les conditions dans lesquelles ces fonds sont alloués, Selon la plupart des intervenants:

-Les régions sont souvent laissés en rade pour l’allocation de ces fonds.

-Il est trop tard de confectionner un dossier, le délai imparti étant trop court…Ce sont les gens qui résident à Dakar qui bénéficient à chaque fois de ces fonds.

-Selon certains acteurs, l’état peut mieux faire pour soutenir les acteurs locaux de l’audiovisuel: en finançant des formations, ou en soutenant impérativement les acteurs connus sans imposer ces lourdeurs administratives synonyme d’un choix trop « sélectif » qui laissent en rade la plupart des acteurs, les vrais qui s’activent depuis des années sur le terrain.

Thiesinfo avec APS

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…