« Ganale » de Mme Adja Amy Mbengue : Les autorités religieuses et administratives défilent chez son mari Mor Guèye « Sopey Naby », opérateur et agent immobilier

Ce vendredi 15 septembre 2017, a eu lieu une cérémonie religieuse dans le quartier des Parcelles assainies. Cette fête a été organisée par le « nabien », Mor Guèye « Sopey Naby » pour honorer son épouse Adja Amy Mbengue qui était partie faire le Hadj dans les lieux saints de l’Islam. Dans cette grande tente dressée pour accueillir les hôtes du « Nabien », on a noté la présence de beaucoup de personnalités religieuses telles que Serigne Souleymane Seck, Lam Torro Sy, Oustaz Iran Ndao, Serigne Assane Guèye Laye, Abdoul Aziz Diop, le Procureur Cheikhouna Hann, le président du mouvement Dollil Macky Sall, Babacar Pascal Dione, une délégation du mouvement Siggi Jotna, des Imams et des représentants de dahiras tidianes, mourides, khadres et layènes. Tous ses hôtes de marque étaient venus pour partager ce bon moment de retrouvailles et de prières. L’occasion a été saisie par le Procureur Cheikhouna Hann pour revenir sur les qualités et valeurs qui l’ont poussé à lier une relation fraternelle avec M. Guèye

Negoce

: « Mor est un proche pour moi parce que, nous les magistrats, nous sommes des humains et il est de notre rôle d’être en proximité avec les populations pour pouvoir faire notre travail comme nous le réclament les textes qui régissent notre corps de métier. Mor est un homme intègre, juste, honnête et droit. Depuis que je le connais, ça fait plus de 5 ans, il ne m’a jamais demandé une intervention dans le cadre de son travail et nous tous, nous savons que beaucoup de dossiers de litige se trouvent dans le foncier entre les clients et les agents immobiliers et mon ami Mor fait l’exception à la règle et c’est le lieu de remercier tous ses amis que j’ai trouvé ici. Ils ne reflètent que les qualités de Mor Guèye». Le président du mouvement « Dolil Macky » Babacar Pascal Dione, lui, est revenu sur ses relations avec Mor et même dans la politique. « Voici un homme que j’ai poussé dans la politique parce qu’il est social, humble et honnête. Le Sénégal a besoin de cette qualité humaine pour se développer et c’est l’occasion de réitérer mon soutien et mon appui à ce jeune frère qui est un modèle de réussite pour la ville de Thiès », a-t-il lancé.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…