octobre 19, 2017

Gangstérisme et insécurité galopante à Thies: La station EDK attaquée cette nuit, les bandits marchaient à pieds…

Gangstérisme et insécurité galopante à Thies: La station EDK attaquée cette nuit, les bandits marchaient à pieds…

Cette nuit du vendredi, une bande de malfrats armés a fait irruption à la station EDK située à l’entrée de la ville de Thies. Après avoir pointé une arme sur l’agent de sécurité présent sur les lieux, nous raconte un témoin, ils ont emporté la caisse du pompiste et du leader price. En partant ils ont tiré des bals en direction du resto. Mais le plus bizarre dans cette affaire digne d’un film de gangster, est que les malfrats encagoulés ont pris la retraite des lieux à pieds, en marchant…

Selon les témoignages recueillis, les bandits ont attaqué la station juste quelques minutes après le départ des policiers des lieux. Cette énième attaque met à nu le problème de l’insécurité à Thies et dans le pays tout entier. Depuis un certains temps on assiste à une recrudescence d’actes de banditisme et de gangstérisme. Des gens encagoulés braquent les stations, les banques et les commerces de vaillants citoyens et emportent leurs biens en toute impunité. Après les braquages des banques de yeumbeul et liberté 5 à Dakar, des maisons attaquées à Touba, la semaine passée , des bandits ont stationnés des camions devant les ciments du sahel et récupéré les biens des camionneurs. Aujourd’hui c’est au tour de la capital du rail …

A l’entrée de la ville comme à la sortie et dans les lieux fréquentés, la garde devrait pourtant être renforcée. On remarque depuis un certains temps, en cette période de fraîcheur, l’absence de montages en ces lieux. Les gens que nous avons interrogés déplorent la fréquence abusive des rafles organisés par les forces de l’ordre dans les lieux publiques et fréquentés par des badauds, des prostitués et autres clochards tandis que au même moment les bandits de grands chemins opèrent en toute tranquillité. L’état est vivement interpellé pour mettre fin à cette insécurité galopante.

3 Comments

  1. Madaour Mboup

    c’est de lapalissade que de toujours indexer l’Etat. A quoi bon ? Du moment que ce même Etat en est déjà conscient. La vérité est que cet Etat moom, ne veut rien faire pour assurer notre sécurité. Mais nak, Yalla douniou bayi

    Reply
  2. Anonyme

    Il est grand temps que les autorités prennent ds mesures idoines pour parer à ces attaques de malfrats qui font tt pr freiner l’elant d’honnêteté citoyens ki participent au développement de leur pays.

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.