BBY THIES

GESTION PUBLIQUE : En Afrique subsaharienne, les Etats et les entreprises ont déjà émis 14,95 milliards $ d’eurobonds en 2014

GESTION PUBLIQUE : En Afrique subsaharienne, les Etats et les entreprises ont déjà émis 14,95 milliards $ d’eurobonds en 2014
Negoce

[template id= »821″]

Les Etats et les entreprises d’Afrique subsaharienne ont déjà émis des eurobonds d’un  montant total de 14,95 milliards de dollars depuis le début de l’année 2014, a révélé la banque sud-africaine Standard Bank dans une note de recherche publiée le 13 novembre. Les entreprises ont levé 4,35 milliards de dollars sur le marché international de la dette, alors que les Etats ont récolté 10,60 milliards de dollars.

«Le marché des eurobonds en Afrique subsaharienne a crû de 34% par an en moyenne au cours des cinq dernières années, soit un rythme supérieur à celui de l’ensemble des marchés émergents (21% par en moyenne sur les 5 dernières années)», a expliqué Megan McDonald, responsable mondial des marchés primaires de la dette chez Standard Bank.

L’appétit des investisseurs internationaux pour les eurobonds émis par des pays  africains a notamment  permis au Kenya de lever 2 milliards de dollars en juin dernier et à la Côte d’Ivoire de lever 750 millions de dollars en juillet. De son côté, l’Afrique du Sud a émis avec succès un eurobond de 1,67 milliard de dollars en juillet, puis un sukuk de 500 millions de dollars en septembre. Du côté des entreprises, Ecobank a levé cette année 250 millions de dollars sur le marché international de la dette, tandis que First Bank of Nigeria a réussi à récolter 450 millions de dollars.

Selon l’étude de Standard Bank, «les Etats et les entreprises d’Afrique subsaharienne vont  continuer à émettre de plus en plus des eurobonds au cours de l’année prochaine vu que les investisseurs internationaux sont très intéressés par ces actifs à rendement élevé dans un contexte global de faible taux d’intérêts, et de craintes relatives à un ralentissement économique mondial qui pourrait entraîner une volatilité des marchés boursiers». Plusieurs pays africains envisagent déjà de sortir sur le marché international de la dette durant les prochains mois. Il s’agit notamment du Rwanda, de la Tanzanie, de l’Ouganda et de l’Ethiopie.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…