Grugé de 16 millions, Denis Kayounga livre « son escroc » à la gendarmerie et réclame justice

Parmi les maisons détruites par la SOPRIM à Thies, figure celle de Denis Kayounga, un expatrié sénégalais en Suisse qui a dépensé la bagatelle de 16 millions pour offrir un toit à sa famille…Excédé et complètement déprimé par la nouvelle de la destruction de sa maison, Denis est allé cueillir chez lui Sad. S, celui à qui il avait remis son argent et l’a livré à la justice.

Denis Kayounga, sénégalais expatrié à Genève n’a plus que ses yeux pour pleurer! De retour au bercail, dans la cité du rail, il a pu constater au bout du compte que tout l’investissement qu’il faisait pour offrir un toit à sa famille était vain…

Ayant remis à un individu, 9 millions pour l’achat d’un terrain et 7 millions  pour le construire, on lui a apprit à son retour à Thies, que le terrain en question appartenait à la Soprim. D K est allé lui même, cueillir Sad. Sylla. chez lui pour le livrer à la gendarmerie. Il réclame sa maison ou son argent.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…