Hommage à ma mère Adja Amy Balla TALL. Par Adja Bougouma GUEYE

Fille de Balla et de Aïssatou SARR 22 Juillet 1922 – 16 Avril 2017 . 1 an déjà

Hommage à ma mère Adja Amy Balla TALL. Par Adja Bougouma GUEYE

Yaye, Il ne se passe pas une semaine sans que tes petits enfants ne me demandent de te ramener. Mon Dieu !!! Si je pouvais …
Ma linguère, ma Sitoé Diatta, ma Ndieumbeut Mbodj, ma dame de cœur et de fer, ma référence, mais surtout mon amie et ma confidente.
Ce 8 mars dernier, à l’occasion de la journée de la femme, tes petits enfants m’ont fait pleurer par leurs différents messages et appels. Tout s’est résumé à toi. Pourquoi Yaye est partie … C’est la loi de la nature. Nous ne sommes que de passage sur terre. A 95 ans, il est temps de rentrer….
Ta vie durant, tout ceux qui t’ont approchée, t’ont admirée, pour ta bonté, ton charme, ton élégance, ta forte personnalité, ta gratitude, ton sens du devoir, ta grandeur d’âme, ton esprit de partage, ta fidélité et surtout ta piété.
Garmi, tout comme ton compagnon de toujours El Hadji Cheikh Baïla GUEYE, papa ndecky Eumadou ak Boubacar tu n’es pas en reste, Yaye, tu es noble et pétrie de bonnes valeurs humaines. Garmi, dans ton comportement de tous les jours, tu es.
Je me souviens, Yaye, couchée dans ton lit, très belle, bien habillée, malgré le poids de l’âge, souriante tu as l’habitude d’applaudir à chacun de mes pas de danse… Quel moment exquis !!! 3 ans dans ta chambre, pensant veiller sur toi comme du lait sur le feu, mais en fait, c’est toi qui veillait sur moi, j’étais en sécurité à tes côtés Machallah. Ta présence protectrice m’enveloppe malgré ton départ et je n’ai pas peur de la vie, par la grâce d’Allah SWT.
Un jour, si Allah SWT le Miséricordieux me donne longue vie, j’aurai aussi à subir le poids de l’âge. Qu’Allah me donne la chance d’avoir quelqu’un, une bonne âme pour m’accompagner et me raccompagner vers Lui… Amiiine.
A ta naissance, comme aimant à me le rappeler Mame Matar Diack qu’Allah soit content de lui, un voyant de passage à Kaolack avait prédit à tes parents la naissance d’une étoile… Oui ! Tu fus cette étoile. Et toute ta vie, tu as été une étoile, éclairant le chemin de tous ceux qui t’ont côtoyée, ne serait ce qu’un seul instant. Espoir, sérénité, amour, amitié, soutien, soutoura tu en as donnés sans rien attendre en retour. Tu as tout partagé avec les tiens, les nôtres. Tall Balla, Sidi Tall ak Mawa Tall, Weyndé mbathia riroume guedj, ta générosité n’a jamais eu de limite.
En étoile tu as vécu Tall Balla, illuminant tout sur ton passage, par la grâce d’Allah. En étoile, tu as couvé tes frères et sœurs, leur famille, ta propre famille, tes amis et les inconnus de passage à la maison, finalement devenus des membres de la famille. Machallah. Mon étoile à moi, tu m’as tracé mon chemin par la grâce d’Allah, le chemin d’une bonne personne c’est-à-dire celui d’une bonne croyante. Machallah Tall Balla. Qu’Allah SWT soit content de toi. Amiiine. Que ton Wassilah Cheikh Ahmed Tidiane Chérif par le biais d’El Hadji Malick SY soit ton compagnon auprès du Saint Prophète Mohamed PSL. Amiiine.
Comme une étoile, Yaye Boye t’a marqué ton époque et la vie de ceux qui un jour ont croisé ton chemin. Signature tant chantée par Ndèye Seck et combien magnifiée par l’orchestre de la police. Yaye Amy Balla Tall, tu es un label Machallah.
Qu’Allah SWT, par sa miséricorde infinie veille jalousement sur toi et te pardonne tes pèches Amiiine. Dors en paix Tall Balla Sidi Tall ak Mawo Tall.
Mes pensées aussi vont à mon père El Hadji Cheikh Baila GUEYE Eumadou ak Boubacar, à mes frères Arona GUEYE, Djibril Gueye et Abdourahmane GUEYE.
Dormez en paix, mes amis. Amiiiiiiiiiine.

Ta fille Adja Bougouma GUEYE
Directrice Boundaw Pro

Thiès, le 14 avril 2018

 

 

Negoce

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…