mai 25, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

HOTELLERIE A THIES: La concurrence des auberges, les prix….

HOTELLERIE A THIES: La concurrence des auberges, les prix….
thiesinfohalf

A côté de Mbour, la commune de Thiès dispose d’une masse critique appréciable de structures hôtelières. Aujourd’hui ce secteur,   pilier de l’industrie touristique qui est la deuxième source de richesse nationale après la pêche, ce secteur est traversé par une concurrence féroce due à la prolifération des auberges.

Après l’hôtel du Rail qui abrite maintenant un campus universitaire, la ville compte plusieurs hôtels assez dotés en confort et espaces de villégiature. Les hôtels Résidence lat Dior, Big Faim, Croissant Magique, Rex
A côté de ces établissements, Thiès a vu des auberges et autres résidences assez cossues pousser comme des champignons. Les auberges Keur Maïté de Sophie Ciss ; Gilbert, le Manguier campement, sont aujourd’hui en position de challenger face aux hôtels. Si un hôtel est une structure renfermant plus de 50 chambres, l’auberge en renferme moins.

Les établissements tels Big Faim, Croissant Magique et Lat-Dior sont réputés pour leur restaurant gastronomique avec un bon traitement des aliments et boissons ainsi que la qualité du personnel.

L’offre touristique dans la cité du Rail est très importante. Le nombre des réceptifs (hôtels, auberges) a triplé entre 2000 et aujourd’hui. Le gros de ce réceptif est géré par des libano-sénégalais, en dehors des auberges et résidences entre les mains des ressortissants français et femmes chefs d’entreprise. Entre deux et trois étoiles, le prix de la nuitée de ces fleurons va de 24.000 à 35.000 F Cfa.

Au plan des affaires, les auberges accusent un taux d’occupation supérieur à celui des hôtels. Ceci est le fait de tarifs plus abordables et d’un environnement plus propice au tourisme dit équitable. Ces gîtes pratiquent des prix variant de 7.000 à 10.000 F Cfa maximum. Souvent, le touriste qui vient au Sénégal cherche des relations avec les populations en acceptant les moustiques, les bruits et la promiscuité.

Gérante de l’auberge Keur Maïté, Mme Sophie Ciss capitalise plusieurs années d’expérience dans ce domaine. Malgré les problèmes au quotidien, elle veut donner un nouvel élan à son activité en ouvrant une nouvelle structure très fonctionnelle sur la route de Mont Rolland à Thialy. Sa maison qu’elle tient d’une main ferme, offre divers services comme les repas-banquets, les cocktails et autres prestations de restauration d’entreprise. Mme Ciss dit partager les peines de tous les petits entrepreneurs sénégalais, la difficulté à émerger du fait des différents obstacles rencontrés pour accéder au prédit. Notamment au niveau des partenaires au développement et autres institutions financières qui rechignent à aider les PME à grandir. Pour autant, Mme Sophie Ciss ambitionne d’apporter sa touche personnelle au secteur de l’hôtellerie et de la restauration en mettant en valeur son expérience de traiteur professionnel et aussi partager son savoir et son savoir-faire au profit de la jeune génération.

N’est-il pas opportun de mettre de l’ordre dans ce secteur concurrentiel exacerbé par un contexte de compétition  déloyale ?

thiesinfo

BBY THIES

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.