HYDROCARBURES : L’industrie des hydrocarbures est celle qui emploie le MOINS de personnel féminin, après la construction (étude)

HYDROCARBURES :  L’industrie des hydrocarbures est celle qui emploie le MOINS de personnel féminin, après la construction (étude)

D’après une étude menée par The Boston Consulting Group (BCG), un cabinet mondial de conseil en gestion et le World Petroleum Council, l’industrie du pétrole et du gaz a le plus faible taux de salariés féminins des industries majeures en dehors de la construction. Une conclusion à laquelle sont arrivés les auteurs grâce à un sondage auprès de 2 000 professionnels masculins et féminins de 38 entreprises, tant dans l’amont que dans l’aval. La proportion de femmes n’y représente qu’environ 22%, alors qu’elle est de 11% dans le secteur de la construction. Ce déséquilibre serait dû à la rareté des formations technologiques, scientifiques et mathématiques, d’où le manque, chez les femmes, des qualifications nécessaires pour prétendre à des carrières techniques dans le secteur. Le document indique que si des efforts sont immédiatement fournis pour combler ce vide, le pourcentage de femmes dans cette industrie pourrait passer de 22% à 35% d’ici 2022« Cela inclut le renforcement de la participation des femmes aux matières technologiques, scientifiques et mathématiques. Ceci garantira aux femmes les mêmes opportunités de carrière que leurs collègues masculins et va contribuer à élargir l’éventail des parcours professionnels à partir desquels les dirigeants sont sélectionnés », ont expliqué les auteurs.

En outre, l’étude déplore la très faible présence des femmes dans les organes exécutifs des entreprises du secteur, remarquant que « même si les hommes et les femmes commencent sur un même pied d’égalité, les femmes atteignent rarement le sommet de la hiérarchie ». Cependant, les résultats recueillis par le même sondage auprès des compagnies qui interviennent en mer du Nord prennent à contre-pied sa conclusion. Les femmes y occupent en effet de nombreux postes de responsabilité. Parmi celles-ci, Greta Lydecker, patronne de l’Upstream de Chevron, Colette Cohen, DG du Centre de technologie du pétrole et du gaz (OGTC) et Hedda Felin, DG de Statoil pour les opérations en Grande-Bretagne. Pour finir, les travaux ont montré que l’équilibre des genres dans l’industrie des hydrocarbures est un objectif réalisable et que les moyens existent pour l’atteindre.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…