Idrissa Seck intensifie les diatribes et critiques sur Macky Sall: « Il peut peu, car il a fermé son accès à la vérité »

Le leader de Rewmi et candidat le plus sérieux pour faire face à Macky Sall à présidentielle de 2019 continue les diatribes et critiques sévères à l’encontre du Chef de l’Etat et de son régime qui cherche un second mandat. Cette fois-ci, Idrissa Seck a adressé une lettre ouverte au président de la République. Le président du Conseil départemental de Thiès demande au chef de l’État à rendre public l’accord qu’il a signé dans l’émotion avec Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie concernant l’exploitation du champ gazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA).

Pour Idrissa Seck, un accord paraphé dans l’émotion « ne garantit pas souvent les meilleurs résultats dans des tractations de cette importance. Un accord bilatéral de cette complexité exige une préparation et un processus de décision minutieux ».

« Je vous renouvelle mon invitation à vous pencher sur les intérêts de notre peuple, dont vous ne semblez plus percevoir la détresse et l’indignation, du fait de l’épaisse fumée noire que vos proches dressent suicidairement entre vous et vos compatriotes, paysans, enseignants, étudiants », a écrit Idrissa Seck, qui invite dans la foulée Macky Sall à se concentrer sur les souffrances du peuple sénégalais.

« Macky Sall fait tout ce qu’il peut, mais il peut peu, car il a fermé son accès à la vérité», résume Idrissa Seck, le bilan du président de la République.

Senego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.