août 17, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Infrastructures: la Sismar met à la disposition du monde rural 300 équipements post-récolte

Au total, 300 équipements post-récolte sur les 408 prévus pour le monde rural ont été fabriqués et assemblés par la Société industrielle sahélienne de matériel mécanique agricole et de représentation (SISMAR), a indiqué, mardi à Pout (Thiès), son directeur général, Moussa Guèye.

La SISMAR doit livrer au Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) qui a en fait la demande, 408 équipements post-récolte destinés aux régions de Tambacounda et Kédougou pour un montant d’un milliard de francs CFA.

« Nous avons réussi à fabriquer et assembler 300 machines et il nous reste 108 autres à assembler. Nous fabriquons les sous-ensembles mais les moteurs qui les accompagnent sont commandés à l’étranger », a dit Moussa Guèye.

S’exprimant lors d’une visite de supervision des travaux du PUDC par son directeur national Cheikh Diop dans son usine, M. Guèye a souligné que « le délai de six mois imposé pour livrer le matériel était très court ».

« Aujourd’hui on est au bout. Nous avons doublé l’effectif de plus de 200 emplois juste avec le PUDC. Nous en sommes aujourd’hui à près de 5OO employés et le système de contrôle a aussi été renforcé », a-t-il dit.

Invitant les autorités à exploiter l’expertise locale, le DG de la SISMAR a souligné que « ce qui doit être fait ici, il faut le faire chez nous et ainsi résoudre le problème de l’emploi au Sénégal ».
Il y a quelques mois lors d’une précédente visite de supervision des travaux du PUDC, la grande usine de mécanique agricole était un immense chantier rempli de ferraille gisant sur le sol, sans aucune forme visible, a rappelé Moussa Guèye.

Qui a ajouté qu »aujourd’hui, les lieux se sont métamorphosés, les équipements ont pris formes et on peut distinguer les brancards, les charrettes, les équines et les tamis ».

Selon le directeur national du PUDC, Cheikh Diop, « ce matériel va atténuer la pénibilité du monde rural ». « Sur les 300 équipements on a juste noté une trentaine de réserves mineures. Dans la semaine à venir, la commande sera finie et la distribution va commencer » a-t-il dit.

Par ailleurs, Cheikh Diop a annoncé la visite prochaine des maires bénéficiaires (Tambacounda et Kédougou) dans les locaux de la SISMAR pour constater le travail fait dans cette usine.

L’équipement est composé de 195 couplés moulin-décortiqueuses à mil diesel et 9 couplés moulin-décortiqueuses à mil électrique, 148 moulins à mil diesel et 14 moulins à mil électrique, 33 décortiqueuses à mil diésel et 9 à mil électrique.

Elaboré par l’Etat du Sénégal et avec l’appui technique du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le PUDC vise à contribuer à l’amélioration de l’accès des populations rurales aux services sociaux de base à travers la mise en place d’infrastructures socio-économiques.

Le PUDC ambitionne dans son volet équipements poste-récolte de mettre en place 5500 équipements de transformation dans 207 communes et 10 régions du Sénégal.

Dans le cadre de ce projet, 354 équipements sont déjà livrés et sont fonctionnels dont 314 dans la région de Fatick et 40 dans les régions de Tambacounda et Kédougou. Les 1208 comités de gestion des équipements mis en place sont fonctionnels.

aps

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…