septembre 19, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

INSOLITE : Les Suisses votent contre le rapatriement de leurs réserves d’or et la fin du régime de taxation avantageux des riches étrangers

INSOLITE : Les Suisses votent contre le rapatriement de leurs réserves d’or et la fin du régime de taxation avantageux des riches étrangers

[template id= »481″]

Finalement, les Suisses ont majoritairement voté « non » contre les propositions de limiter l’immigration, l’abandon des forfaits fiscaux dont bénéficient les riches étrangers résidents dans leur pays, mais aussi à l’augmentation des réserves d’or détenues par la Banque Nationale Suisse, qui faisaient l’objet de 3 référendums distincts ce weekend.  La chaîne de télévision suisse SRF a publié les résultats de ces consultations, qui s’établissent à respectivement 74%, 60% et 78% de voix contre. L’initiative sur l’immigration émanait d’Ecopop, un groupe environnemental qui souhaitait limiter les quotas d’immigration annuels à 0,2% pour ne pas alourdir l’impact de la population sur la nature. Sa proposition correspondait à une réduction de près de 75% des quotas actuels, qui aurait fait passer le nombre d’immigrants annuel en Suisse de 80 000 à 17 000. En février, une courte majorité de Suisses (50,3%) s’étaient déjà prononcés en faveur de la mise en place de quotas d’immigration pour les résidents de l’UE.

Le référendum sur l’or visait à obliger la Banque centrale suisse à conserver au moins 60% de la valeur de ses avoirs en or dans ses propres coffres, comparativement à 7,5% aujourd’hui. En cas de victoire du « oui », la Banque Nationale Suisse (BNS) aurait eu à organiser le rapatriement de l’or qu’elle détient au Canada et en Grande-Bretagne, qui représente 30% de ses actifs, et acquérir sur le marché l’or nécessaire qui lui manque pour porter ses réserves à 60% de ses actifs, soit 22,5% de ses actifs. Elle aurait disposé de 5 ans pour acheter les 1700 tonnes d’or supplémentaires nécessaires pour compléter ses réserves, ce qui représente environ 70% de la production annuelle mondiale du métal précieux.

Le dernier référendum devait trancher sur la levée d’une mesure fiscale appelée « forfait fiscal » qui permet aux millionnaires étrangers résidant dans certains cantons du pays d’être imposés à l’impôt sur le revenu sur la base de leurs dépenses, plutôt que sur les revenus de leur capital. Si le « oui » l’avait emporté, beaucoup auraient perdu un avantage fiscal considérable, puisqu’ils ne payent que des montants d’impôts très modiques au regard de ce qu’ils devraient normalement payer. En 2012, 5634 personnes domiciliées dans 6 cantons, bénéficiaient de ce régime fiscal.

En novembre 2013, une votation avait été organisée à l’instigation des Jeunes Socialistes suisses qui avaient proposé de limiter les salaires des cadres seniors à 12 fois le montant de la rémunération des salariés les moins payés de l’entreprise (initiative « 1:12 »). Mais près des deux tiers des votants (65%) s’étaient opposés à cette mesure.

 

Source : express.be

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage