Interview: Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop remobilise ses troupes (Vidéo)

Interview:   Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop remobilise ses troupes (Vidéo)


 

Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop, responsable politique de l’Apr, par ailleurs secrétaire générale du ministère de la Pêche est retournée à la base samedi 21 janvier 2017, pour mobiliser ses sœurs de parti. Elle était l’invitée du groupement « Sope Sa Dieukeur » de Keur Dago dans la commune de Thiès-Est. Dans l’entretien qu’elle a accordé à Thiès Info, elle décline les raisons de ses différentes visites dans la cité du rail.

Pouvez-vous revenir sur les raisons qui ont guidé vos visites politiques sur le terrain thiessois ?

Ndèye Tické Ndiaye Diop : « Je peux dire, sans risque de me tromper, que c’est sur instructions du président Macky Sall qui m’a demandé de m’investir à Thiès. Cependant, je signale que lors de ma rentrée politique, des groupements comme –Keur Dago-  et -Sope Sa Dieukeur- m’avait choisi comme leader. Dès lors, il était normal que je leur rende visite pour leur transmettre le message d’encouragement et de félicitation du président Macky Sall. Ma présence ce weekend à Thiès participe de la politique de remobilisation des troupes, en vue des futures échéances qui se profilent à l’horizon, c’est-à-dire les législatives et la présidentielle de 2019 ».

A cet effet, qu’attendez-vous de vos sœurs ?

C’est vrai, car, au regard de ces échéances, l’urgence pour nous est d’aller s’inscrire dans les listes électorales. Il faut dire que nous en avons déjà inscrit un très grand nombre de femmes et de jeunes, mais il n’en demeure pas moins qu’elles doivent continuer la sensibilisation, accélérer la cadence afin que nos autres sœurs suivent la mouvance pour que chaque quartier affiche le plein de militants de notre Parti (APR). Parce qu’il ne s’agit pas pour nous d’attendre le dernier moment pour sacrifier à cet exercice. Il faut, comme on dit, battre le fer quand il est chaud ».

Quelle autre activité avez-vous mené ?

« 126 femmes quittent le Pds pour l’Apr »

Oui, nous avons jugé utile d’inclure le sport dans nos activités et à cet effet, nous nous réjouissons de la mobilisation des jeunes des quartiers Mbour 1, 2, 3, 4, Sofraco et Grand Standing, regroupé dans une entité dénommée -Association des Jeunes Conscients- (AJC), dirigée par Cheikh Ibra Samb. C’est des jeunes qui m’accompagnent dans toutes mes activités à Thiès. Il était donc normal de les remercier en acceptant de parrainer leur tournoi. Je leur ai remis des jeux de maillots, des trophées et des financements. D’autre part, je me réjouis de constater la venue dans l’APR de 126 femmes qui ont quitté le Pds, parce que convaincues par les réalisations et la vision du président Macky Sall. Les jeunes aussi n’ont pas voulu être en reste pour venir en nombre impressionnant derrière ma modeste personne pour le triomphe du président Macky Sall.

Pour cette raison, il était de mon devoir de les soutenir pour qu’ensemble, nous mettions tout en œuvre afin que Thiès, dans sa globalité, soit beige-marron, les couleurs de notre Parti. Il faut surtout reconnaître que tout le mérite revient au président Macky Sall qui a une très belle vision, au regard du Programme Sénégal Emergent (PSE), son axe 2, l’Acte III de la Décentralisation, mais surtout, la place qu’l y réserve la jeunesse et les femmes. Pour vous dire que Macky Sall nous a balisé le terrain de l’Emergence ».

Pouvez-vous nous faire un bref survol des réalisations du président Macky Sall ?

Il faut que les gens comprennent ou acceptent que Macky Sall a beaucoup fait pour le Sénégal. Pour exemple, la mise en place d’une bonne agriculture viable qui est indéniablement le moteur du PSE car la souveraineté alimentaire est indispensable à tout pays qui aspire à son développement. Aussi, le président Macky Sall a-t-il augmenté la mécanisation agricole pour près de 52 milliards de nos francs. S’agissant des infrastructures, elles sont nombreuses et variées. La dernière en date est la Train Electrique Régional (TER).

De la somme des émergences, découlera l’Emergence totale 

Reconnaissons que lorsque Macky Sall prenait les commandes du pays, le Sénégal était à un taux de croissance de 1,2 %. Aujourd’hui, nous sommes à un taux de 6,6 % en seulement quatre ans. Juste pour dire que tout e qu’il a dit sur le PSE et sur l’axe 2 est une réalité et que nous allons vers l’Emergence. Le président Macky Sall a une vision, lui qui nous a instruit de promouvoir le développement à partir de la base, à partir de l’Acte III de la Décentralisation. Ainsi, toutes ces actions combinées font que la croissance est quasiment devenue réalité. Cependant, l’Emergence du Sénégal se fera à partir du territoire et, de la somme des émergences, découlera l’Emergence totale », dit cette infatigable qui assure que toutes ses actions sur le terrain sont en parfaite harmonies avec celles de l’APR et de BBY.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…