octobre 21, 2017

BBY THIES

IRAK : Que CACHAIT la maison d’une MENDIANTE décédée ?

IRAK : Que CACHAIT la maison d’une MENDIANTE décédée ?

À l’issue d’une perquisition dans la maison d’une mendiante décédée à Nadjaf, ville située à 160 km au sud de la capitale irakienne Bagdad, la police a trouvé des millions de dinars irakiens. Le week-end dernier, une vieille femme est décédée dans la partie ancienne de la ville irakienne de Nadjaf. La police de la province portant le même nom en a informé l’opinion, ajoutant que des billets de banque et des bijoux en or, emballés dans des sacs de plastique, y avaient été découverts. «On vient d’apprendre qu’une vieille femme est décédée dans la maison qu’elle louait. On sait qu’elle s’était livrée à la mendicité. À l’issue d’une perquisition, une grosse somme d’argent en devises irakienne et étrangères a été découverte», lit-on dans le communiqué.

Les policiers ont calculé que le «trésor de la mendiante» se composait de 72.322.000 dinars irakiens (environ 64.000 dollars), de 562 USD, de 90 riyals saoudiens, de 119 livres libanaises (LBP), de 10 euros, de 300 dinars koweitiens (KWD), de 440 rials iraniens (IRR), de 70 afghanis afghans (AFN), de 320 roupies pakistanaises, de monnaies non identifiées et de bijoux en or, le tout emballé dans des sacs en plastique. La mendicité est actuellement très répandue en Irak, essentiellement parmi les femmes et les enfants. On les rencontre le plus souvent dans le centre et le sud du pays, ainsi que dans sa capitale Bagdad. Ils demandent l’aumône dans les rues animées et près des lieux saints visités par des pèlerins venant du monde entier. Selon certaines données, la ville de Nadjaf avec sa mosquée Imam Ali, abritant les restes de l’imam Ali Ibn Abi Talib, cousin du prophète Mahomet et premier Imâm du chiisme, est la troisième ville sainte de l’islam par le nombre des pèlerins qu’elle attire chaque année, après La Mecque et Médine.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.