septembre 24, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

« Je n’ai jamais porté plainte en ce qui concerne la mosquée » Damel Meïssa Fall apporte des éclaircissements sur certaines accusations (Vidéo)

Damel Meïssa Fall apporte des éclaircissements sur le feuilleton judiciaire qui implique des membres de son parti « Sunu Natangué Rew ». Le chef de parti natif du quartier 10ème de Thiès est revenu sur la situation politique nationale et locale. Il a tenu ce lundi 13 mars 2017 un point de presse . Urbaniste de formation et cadre international en service dans les instances du panafricanisme en Europe, Damel Meïssa Fall a aussi fait un tour de table de l’actualité.

      S’agissant de la plainte sur l’affaire des cocotiers de la mosquée du 10ème et qui avait fait couler beaucoup d’encre et de salives, il balaie d’un revers de main les accusations portées contre sa personne. « Ils ont voulu utiliser des pratiques politiciennes pour ternir mon image et celui de mon parti qui a fini de s’installer dans le paysage politique depuis 2011. Je rappelle que nous sommes membres de la coalition Macky 2012 qui a porté le président de la République à la tête de notre cher pays. Je n’ai jamais porté plainte en ce qui concerne la mosquée ; car nous avons mis un programme d’embellissement du quartier qui rentre dans le cadre de la restitution de notre écosystème. Mais un jeune qui était avec moi dans le parti est allé se ranger derrière un ministre pendant les élections. Il a même organisé un meeting pour ce leader dans le quartier ; je ne pouvais pas comprendre son attitude que je qualifie de trahison. Alors j’ai interpellé son père qui me dit que la politique c’est de l’argent. Alors, ils ont utilisé la ruse pour ternir mon image ce qui est impossible ».

      Damel Meïssa Fall campe toujours sur sa position de laisser la justice faire son travaille que cette affaire. M. Fall de se dire très touché de voir des gens parler de son père dans cette histoire et il a toujours mis des moyens pour la mosquée à notre insu et ce que nous ses enfants avons continué. D’ailleurs, je demande au comité de gestion de la mosquée de donner le rapport de tous les sous encaissés pour la construction du lieu de culte, a-t-il ajouté. Il a ensuite parlé de la plainte de ses anciens collaborateurs. « Le Sénégal est dans une situation très difficile du fait que les gens ne veulent pas que la justice se prononce sur certains dossiers. Je précise que notre parti a engagé un notaire pour faire un rapport financier sur toutes les dépenses engagées par le parti, de 2011 à nos jours et nous avons payé pour ce travail. Des gens ont fait des malversations financières et ils ne veulent pas éclairer la lanterne de notre bureau politique ; alors jais déclenché une procédure judicaire. Sur l’affaire Khalifa Sall, il dit de laisse faire la justice. En tant que chef de parti j’ai fait l’audit de mon parti et un rapport a été présenté à tous nos militants de.

     Pourquoi un maire aussi qui gère des deniers public ne rende-t-il pas compte au corps de contrôle ? C’est injuste et je lance un appel au président Macky Sall de poursuivre tous les dossiers où les deniers publics son détournés, pillés, et l’enrichissement illicite. Voici les points essentiels que j’avais posés comme condition quand Macky Sall est venu ici en 2011, pour me demander de la soutenir. Parlant des législatives prochaines, Damel écarte toute alliance avec le Benno Book Yakaar car, dit-il, c’est des responsables qui ont toujours dirigé le pays et si c’était dans des conditions louables, je ne poursuivrais pas mes études à l’étranger. Il est temps qu’ils prennent la retraite et laisser la nouvelle génération déclencher la révolution générationnelle qui va nous conduire dans une aisance socio économique jamais pensée dans notre pays. C’est ainsi que le débat a été clôturé par le chef de parti qui a fini de faire une tournée nationale depuis le moi de mars 2015. Il  va poursuivre ses tournées dans la diaspora, précisément aux Etats-Unis et en Europe pour une préparation active des législative de 2017 car « Sunu Natangué Reew » ira aux élections législatives sous sa propre bannière, a-t-il   ajouté.

appli

4 Comments

  1. Anonyme

    Minable qu’il est ce jeune rancunier du nom de Seydou Niang n’a qu’en demandé des excuses. Mais comme qu’il est profondément mauvais et jaloux,il n’a aucune marque humaine pour pouvoir réparer ton erreur.

    Reply
  2. boy 10eme

    En fin Damel t as bien fait oui ils sont trop petits les gars la.mais faut le excuser les vieux n ont rien compris du deal de ce petit garçon très nouveau dans scène politique. T es es sur le droit chemin.fonce Damel je suis derrière toi .comme Je te l avais dit devant ton frère que d emblee ma carte est a toi.bon courage t es fort en devinettes pour me connaître

    Reply
  3. Leral

    Tu as raison d’apporter des précisions
    Maintenant c’est clair pour tout le monde
    Ces vieux doivent prier pour les jeunes et pas les freiner

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage