JUIN : La production pétrolière de l’OPEP a battu son RECORD de l’année

JUIN : La production pétrolière de l’OPEP a battu son RECORD de l’année

Selon une enquête  à partir de la contribution des sources secondaires, la production pétrolière de l’OPEP, pour le mois de juin 2017, a atteint 32,72 millions de barils par jour. C’est son plus haut niveau depuis le début de l’année et cela représente une adhésion de 92% à l’accord de Vienne. Le mois précédent, les pays membres du cartel y ont adhéré à 95%.

Comme en mai, les nouveaux chiffres de la production sont portés par une amélioration de l’approvisionnement nigérian et libyen, les deux (2) membres de l’organisation ayant bénéficié d’une exemption de réduction de la production. Selon l’enquête, au terme du mois de juin, la plus forte hausse est venue du Nigéria qui devrait enregistrer une augmentation significative des volumes extraits pendant les prochaines semaines. Il faut dire qu’au terme de cette amélioration de sa production, le Nigéria va retrouver sa place de plus grand exportateur de pétrole en Afrique en juillet. En fait, le pays va exporter 1,84 million de barils chaque jour pendant le mois.

Outre, le Nigéria et la Libye, l’Arabie Saoudite a augmenté de 40 000 b/j le débit de ses robinets d’or noir. Le 21 juin, cette surabondance de l’offre a porté le baril de WTI à 43,23 dollars sur le NYSE, son plus bas niveau depuis août 2016. Malheureusement, l’offre de l’OPEP risque de franchir de nouveaux records en juillet car la demande est pressentie pour augmenter pendant l’été et les producteurs voudront en profiter. De plus aucune rencontre n’est prévue à ce jour pour appliquer un quota de réduction à ces deux (2) pays.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…