Julian Assange INTERROGÉ à l’ambassade d’Equateur à Londres

Julian Assange INTERROGÉ à l’ambassade d’Equateur à Londres

Le ministère équatorien des Affaires étrangères a annoncé mercredi qu’il fixerait « dans les prochaines semaines » la date à laquelle une procureure venue de Suède pourrait voir le fondateur de WikiLeaks. Le parquet d’Equateur a satisfait la demande de la Suède d’interroger le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange dans les locaux de l’ambassade d’Equateur à Londres où il est réfugié depuis plus de quatre (4)ans.

En décembre 2010, le fondateur de WikiLeaks a été arrêté puis libéré sous caution, à Londres, à la demande de la justice suédoise qui l’accusait de viol et de harcèlement sexuel présumés et insistait sur son extradition vers la Suède. Depuis le 19 juin 2012, il vit reclus dans l’ambassade d’Equateur à Londres craignant d’être transféré aux Etats-Unis où il encourrait la peine de mort ou une très longue peine de prison s’il était poursuivi pour la publication par son site de centaines de milliers de documents secrets américains.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…