septembre 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

JULIAN ASSANGE : Le FONDATEUR de WikiLeaks prêt au DIALOGUE avec les autorités US et britanniques

JULIAN ASSANGE : Le FONDATEUR de WikiLeaks prêt au DIALOGUE avec les autorités US et britanniques

S’adressant aux journalistes depuis le balcon de l’ambassade d’Équateur à Londres, le fondateur de WikiLeaks s’est dit prêt à dialoguer tant avec les autorités britanniques qu’avec le département de la Justice des États-Unis. Venu au balcon de l’ambassade londonienne d’Équateur où il est réfugié depuis cinq ans, Julian Assange a affirmé que ses associés avaient déjà joint des représentants du gouvernement du Royaume-Uni et qu’il était prêt à leur parler, ainsi qu’avec les autorités américaines. « Les menaces à mon encontre, à l’endroit de mes employés et de WikiLeaks, on ne va pas les tolérer. Et néanmoins, je serais ravi d’entamer un dialogue avec le département de la Justice américain. »

De même, le fondateur de WikiLeaks a exprimé son indignation face à la promesse des forces de police britanniques de l’appréhender s’il quittait le bâtiment de l’ambassade d’Équateur à Londres, soulignant en même temps que ses juristes allaient essayer de clarifier son dossier. « Mes juristes ont contacté des représentants des autorités britanniques et j’espère qu’ils vont dialoguer quant aux démarches ultérieures qu’on pourrait entreprendre », a-t-il déclaré aux journalistes. Julian Assange est réfugié à l’ambassade d’Équateur à Londres depuis juin 2012 pour éviter une extradition vers la Suède où des accusations de viol sont portées à son encontre, ce qu’il nie. Le fondateur de WikiLeaks affirme craindre que Stockholm ne l’envoie ensuite vers les États-Unis où il devrait répondre de la publication par WikiLeaks des documents militaires et diplomatiques révélés par Chelsea Manning. Vendredi, le parquet suédois a déclaré qu’il avait retiré le mandat d’arrêt européen contre M. Assange. Contrairement aux premières informations selon lesquelles M. Assange, les poursuites contre lui abandonnées, entendait demander l’asile politique à la France, l’avocat de l’intéressé, Juan Branco, a démenti une telle intention de son client, mais a souligné qu’on saluerait la détermination du gouvernement français à agir.

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage