octobre 17, 2017

Keur Matar Arame (Thiès) : « Nous insistons pour que le Gouvernement opte pour l’agriculture bio pour un développement durable » dixit Ibrahima Seck, coordonnateur de la Fenab

En conclave à Keur Matar Arame avec des groupements de femmes pour l’élaboration du plan stratégique national agriculture écologique biologique 2017-0237, le coordonnateur de la Fenab a fait le procès de l’agriculture conventionnelle « qui a détruit les espèces végétales et animales, appauvrit les sols et les océans ». Ibrahima Seck a précisé que l’objectif de cette rencontre est d’avoir une alternative à l’agriculture conventionnelle qui n’est rien d’autre que l’agriculture biologique, seule capable, à ses yeux, de donner au Sénégal l’autosuffisance alimentaire et lui permettre de préserver ses ressources naturelles. C’est pour ces raisons que la Fédération nationale pour l’agriculture biologique (Fenab) interpelle encore une fois le Gouvernement. « Nous insistons pour que le Gouvernement change de voie et opte pour l’agriculture bio pour un développement durable », a-t-il lancé comme un cri de cœur.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.