La BAD lève un milliard $ sur le marché OBLIGATAIRE britannique à un taux de 1,250%

La BAD lève un milliard $ sur le marché OBLIGATAIRE britannique à un taux  de 1,250%

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, dans un communique publié le 22 juillet, avoir lancé avec succès une nouvelle émission obligataire d’un montant d’un (1) milliard $ à Londres. Cet emprunt, qui arrivera à échéance le 26 juillet 2021, constitue la troisième émission de référence en dollars américains de l’institution depuis le début de l’année en cours, suite à celles lancées en février et en avril dernier. La nouvelle émission de référence a été lancé le 18 juillet à 10 h 00, heure de Londres, à un prix initial de 25 points de base au-dessus du taux mid-swap.

Avant l’ouverture officielle des ordres, les manifestations d’intérêts des investisseurs pour les obligations de la BAD ont dépassé un (1) milliard de dollars. A 11 h 00 (heure de Londres), les ordres avaient déjà dépassé 1,3 milliard de dollars. Les ordres ont été finalement clôturés à 13 h 30 à plus de 1,4 milliard de dollars. Le prix a été ainsi ramené à 24 points de base au-dessus du taux mid-swap.

Les souscriptions ont été réalisées à hauteur 64% par des banques centrales et des institutions officielles. Le reste provient de banques commerciales (22%), de gestionnaires de fonds (10%) et d’autres catégories entreprises  (4%). Le carnet d’ordres a été très diversifié géographiquement : Europe, Moyen-Orient et Afrique (66%), Amériques (25%) et Asie (9%). La BAD est notée «AAA» par les agences de notation financière Fitch Ratings, Moody’s et Standard & Poor’s.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…