août 17, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Vidéo: la Centrale syndicale CNTS/FC bat campagne aux ICS Darou Khoudoss…

Vidéo: la Centrale syndicale CNTS/FC bat campagne aux ICS Darou Khoudoss…

Dans la salle de délibérations de l’hôtel de ville de Darou Khoudoss pleine à craquer, les camarades de Cheikh Diop avaient réservé un accueil chaleureux à leur S.G. Et M. Diop dans son discours dira ceci : « Nous allons tout faire pour régler les passifs sociaux surtout dans le secteur de l’éducation. Notre déplacement est un apport de soutien à nos camarades qui vont compétir aux élections de délégué du personnel. Une occasion de revenir sur les difficultés rencontrées par la boite dans le passé et à ce niveau la CNTS/FC avait été au cœur du combat. Une situation qui nous a conduits à avoir un repreneur qui a investi plus de 75 milliards cfa ».

Il a également abordé la situation sociale du pays et magnifié les victoires des luttes syndicales et rendre hommage aux autorités car en l’espace de 3 mois, trois baisses considérables ont été notées sur les produits pétroliers. Il invite les opérateurs du transport, les boulangers et la Senelec d’opérer des baisses sur les prix de leurs produits parce que ceux des hydrocarbures sont en baisse au niveau mondial. On ne peut pas comprendre que la hausse du prix de ces produits crée immédiatement la flambée des prix et des tarifs dans tous les secteurs concernés : transport, boulangerie, Senelec etc. Parlant du pétrole qui a été découvert dans notre sous-sol, M. Diop dira que c’est un atout majeur pour le développement de notre pays parce que nous ne craignons pas la malédiction du pétrole, comme c’est le cas dans d’autres pays où des guerres ont éclaté suite aux enjeux et intérêts qu’il génère. Le Sénégal est un pays démocratique et mâture. Raison pour laquelle, lorsque la SAR a connu des problèmes, nous avons géré la crise. Si aujourd’hui on fermait la SAR, le pétrole exploité ici serait transporté à l’état brut à l’étranger pour nous revenir raffiné et plus cher. C’est le cas avec des pays comme le Nigeria qui produit mais ne raffine pas. Voici les raisons qui nous ont poussés à voter OUI lors du référendum parce qu’avec les nouveaux droits et la responsabilité sociétale d’entreprise, nous serons tous sur les contrats miniers qui jusque là sont inconnus du public. Nous allons tout faire pour régler les passifs sociaux surtout dans le secteur de l’éducation », conclura-t-il.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…