octobre 19, 2017

La France dit NON aux boissons SUCRÉES à volonté !

La France dit NON aux boissons SUCRÉES à volonté !

Il est désormais interdit en France de proposer à volonté des boissons contenant des sucres ajoutés ou des édulcorants, que ce soit gratuitement ou inclus dans un prix forfaitaire. Cet arrêté a été signé conjointement par les ministres de la Santé, de l’Agriculture et de la Consommation et a été publié jeudi 26 janvier au Journal officiel.

Cette interdiction embrasse toutes les boissons gazeuses et non gazeuses aromatisées, des concentrés comme les sirops de fruits, les boissons à base d’eau, de lait, de céréales, de légumes ou de fruits y compris les boissons pour sportifs ou les boissons énergisantes, les nectars de fruits, les nectars de légumes et produits similaires, dès lors que ces boissons contiennent des sucres ajoutés ou des édulcorants de synthèse.

Il sera désormais impossible de commander ces boissons dans les lieux de restauration publique et dans les établissements scolaires. Par exemple, des mesures ont déjà été prises à Montpellier où dans les chaînes de restauration rapide comme Quick les fontaines à soda ont déjà été supprimées Ce geste gouvernemental a provoqué une forte vague d’irritation dans les réseaux sociaux:

​​​​Cette décision a été prise pour lutter contre l’obésité et le diabète dans le pays. Le premier pas menant à cette interdiction définitive avait déjà été fait en 2012 où une taxe complémentaire sur toutes les boissons sucrées avait été introduite. Selon des données de l’Eurostat, la France compte moins de gens obèse par rapport à d’autres pays européens, mais on peut quand même constater une croissance alarmante de l’obésité dans le pays. Ainsi, 57 % des hommes et 41 % des femmes de plus de 30 ans sont considérés comme obèses.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.