octobre 18, 2017

La francophonie et la lecture : focus sur une des bibliothèques du monde rural ( Méouane, Joal, Ngékhokh, Thiénaba ,Khombole)

La francophonie et la lecture : focus sur une des bibliothèques du monde rural  ( Méouane, Joal, Ngékhokh, Thiénaba ,Khombole)

[template id= »821″]

Il suffit d’un petit détour pour plonger dans les rayons bien achalandés d’une bibliothèque. On peut parcourir les rayons, choisir un petit bouquin et dévorer son contenu sur un tabouret ou sur la table de lecture. Au milieu de ce parterre d’exposition d’articles de tous genres, la passion du livre renait grâce au Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC).

Ce sont des organismes créés par l’Organisation internationale de la francophonie avec la complicité des autorités locales, dans 23 pays subsahariens, de l’océan Indien, des Caraïbes et du Proche-Orient. Elle compte pas moins de 300 centres à travers le monde.
Le CLAC est en réalité, un centre culturel destiné au milieu rural. Son principe est simple : lire, échanger et se distraire. Pour cela, il met à la disposition des populations cibles, un espace public et une documentation aussi riche que variée.

L’initiative du CLAC de mettre des bibliothèques à la disposition du monde rural, est présente dans de nombreuses localités. Parmi les bénéficiaires, on peut citer, Méouane, Joal, Ngékhokh, Thiénaba ,Khombole, Ndiaga Niaw entre autres. Selon, l’un des responsables de cette exposition, Nguéniéne va rejoindre cette liste des bénéficiaires, car la bibliothèque qui se trouve actuellement au village du sommet, lui est destinée.

source pressafrik

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.