août 19, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

La JUSTICE du Colorado OBLIGE les grands électeurs à VOTER Hillary Clinton

Le 19 décembre, le prochain président des États-Unis sera déterminé à l’issue du vote des grands électeurs de chaque État américain. Si dans plusieurs États US, les grands électeurs reçoivent des milliers de messages les harcelant afin qu’ils votent pour Hillary Clinton, au Colorado, c’est la justice elle-même qui entre en jeu. Un tribunal de Denver a décidé que la totalité des membres du Collège électoral du Colorado étaient obligés de voter pour le candidat ayant remporté l’élection présidentielle américaine dans leur État. Ce verdict a été rendu ce mardi par la juge Elizabeth Starrs.

Mme Starrs a examiné la plainte déposée par deux (2) des neuf (9) grands électeurs du Colorado. Ces derniers cherchaient à contester la loi en vigueur au Colorado selon laquelle les membres du Collège électoral doivent voter pour le candidat à la présidence ayant remporté le plus grand nombre de suffrages dans cet État. Et dans le Colorado, c’est Hillary Clinton qui a remporté le scrutin du 8 novembre. Cependant, deux (2) électeurs ont saisi la justice pour obtenir le droit de voter pour un autre candidat lors du vote des 538 grands électeurs qui se tiendra le 19 décembre. Ainsi, ils voulaient s’unir avec des républicains opposés au président élu Donald Trump afin de voter en faveur d’un autre candidat du Parti républicain. Ils estimaient que ce précédent influencerait les électeurs dans les autres États où les membres du Collège électoral peuvent voter « en conscience ».

la juge Starrs a décidé que tous les membres du collège électoral du Colorado devraient voter selon la loi. En cas de refus, les électeurs pourraient être remplacés, a ajouté la juge. Selon le système électoral américain, le président n’est pas élu directement par les Américains, mais par un Collège électoral dont les 538 grands électeurs sont désignés État par État. Le vote du 19 décembre permettra enfin connaître la véritable issue de la course présidentielle. Pour gagner, un candidat doit obtenir la majorité des grands électeurs, soit 270. Pourtant, cette nouvelle étape pourrait encore réserver des surprises de taille, car certains électeurs se disent prêts à enfreindre la tradition américaine de longue date et à passer dans le  camp d’Hillary Clinton, même s’ils sont censés donner leur voix à Donald Trump.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…