BBY THIES

Avec à sa tête un DG Thiessois, la SAR annonce un million de tonnes

Avec à sa tête un DG Thiessois, la SAR annonce un million de tonnes

PRODUITS RAFINES :

 

La Société Africaine de Raffinage (Sar), dans un communiqué qui nous est parvenu, a annoncé une production de produits finis d’un million de tonnes. La direction révèle que « depuis plus de dix ans, la Sar n’a jamais atteint une telle quantité de production ».

De 750.000 tonnes, la Société Africaine de Raffinage (Sar) vient de réaliser un million de tonnes de produits finis. Ce résultat a permis d’assurer un approvisionnement correct du Sénégal en produits pétroliers. La mise à disposition de produits raffinés, en quantité et en qualité, de manière continue, a été l’une des principales missions que le Président de la République avait assigné au directeur général de la Sar, Oumar Diop et son équipe.

Aussitôt nommé, le directeur général avait déclaré qu’il misait sur la compétence et l’expertise nationale. La confiance placée en son équipe ainsi que les réformes pertinentes engagées ont permis au directeur de la Sar d’afficher, aujourd’hui, un résultat positif en production et d’approvisionnement correct du marché national en hydrocarbure et autres produits dérivés avec un record d’un million de tonnes.

Ce résultat donne, en terme financier, une marge brute de la prévision de clôture estimée à 48 milliards de F Cfa, dont 42 milliards de F Cfa en activité industrielle et 6 milliards de F Cfa en import. Avec cette marge brute, le résultat net prévisionnel est bénéficiaire de 17,9 milliards de F Cfa et comparé au budget, il présente une variation positive de 8,9 milliards de F Cfa.

Ces résultats ont été salués par le Conseil d’administration qui s’est réuni le 10 décembre. Les administrateurs n’ont pas manqué de demander à la direction de poursuivre ses efforts pour mettre le pays à l’abri de pénurie de produits finis. Le directeur général a expliqué que « cette performance est à mettre sur le compte de la qualité des ressources humaines et leur implication et responsabilisation à différents niveaux dans le raffinerie ». En 2016, la Sar vise 1.100.000 de tonnes, a indiqué le directeur général.

Des améliorations sont notées sur la sécurité des installations. « Aujourd’hui, elles sont aux normes, conformément à la recommandation de la direction des entreprises et équipements classés la Deec », souligne-t-on dans le communiqué. La Sar organise demain, une simulation de sinistre pour voir sa capacité de réaction en cas de danger. Cet exercice de test porte sur le Plan d’Opération Interne (Poi), en collaboration avec le Groupement national des sapeurs pompiers, la police, la gendarmerie nationale et les autorités civiles de la zone. Il s’agira d’un exercice de simulation de feu pour tester la capacité de réaction en temps réel.

Source : Le Soleil

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage