LA SESSION BUDGETAIRE DE LA VILLE DE THIES RENVOYEE

: le maire Talla Sylla a encore renvoyé la session ordinaire du conseil de Ville, Le quorum n’ayant pas été atteint, Dénéyba Sall dénonce un manque de respect de certains élus aux populations

LA SESSION BUDGETAIRE DE LA VILLE DE THIES RENVOYEE

Le quorum n’ayant pas été atteint, le maire Talla Sylla a encore renvoyé la session ordinaire du conseil de Ville qui était prévue ce jour samedi 28 janvier 2017 à partir de 11 heures, dans la salle de délibérations, autour des deux points inscrits à l’ordre du jour, à savoir, l’ouverture de la session budgétaire 2017 et l’adoption de son agenda.

Pour le secrétaire de séance de la session d’ouverture du budget, Dénéyba Sall, « ce renvoi n’est pas une première dans la Ville de Thiès ». Selon lui, Talla Sylla a fait le choix de mener le combat pour la ponctualité, le respect de l’institution, des électeurs et des populations. « Quand il s’est agi de devenir conseiller municipal, beaucoup se sont battus, en sont venus aux mains allant même jusqu’à faire des sacrifices. Et aujourd’hui qu’ils sont élus, ils brillent par leur absence. La preuve en est que pour cette session, sur les 80 conseillers prévus, seuls 23 ont répondu présent. Ce qui est un manque de responsabilité notoire de la part de beaucoup d’élus qui, aujourd’hui, ont fait le choix de respecter les mots d’ordre de sabotage donnés par les maires des communes et par certains responsables du Parti Rewmi. C’est çà la vérité ».

Certes, a-t-il ajouté, c’est une responsabilité personnelle de tout un chacun de venir assister à la réunion du conseil. « L’essentiel est que le maire était là ainsi que les élus qui respectent les populations, au regard de l’importance de l’institution, mais également de l’ordre du jour : L’ouverture de la session budgétaire qui est l’occasion, pour les conseillers, de discuter de plusieurs sujets, notamment le curage des caniveaux, l’extension du réseau d’éclairage public, de l’extension du réseau hydraulique, des actions sociales à mener à Thiès, des infrastructures à construire, bref, de tout ce qui peut contribuer à l’amélioration du quotidien des Thiessois ». Hélas, se désole-t-il, « quelqu’un qui a fait le choix de trahir les populations thiessoises en brillant par son absence aux réunions du conseil municipal, ne mérite même pas d’être élu ».

Néanmoins, il a invité les élus de BBY à venir assister aux différentes réunions du conseil municipal. « Babacar Ndiaye vient régulièrement mais cela ne suffit pas. Il y en a qui doivent venir car l’opposition réunie, (ceux qui n’étaient pas de la coalition And Défar Thiès font 23). D’ailleurs, nous savions que le quorum ne serait pas atteint aujourd’hui, parce que s’il s’agit de saboter comme cela a été le cas quand il s’était agi de statuer sur la proposition de baptiser la salle de délibérations du nom de Feu Nguirane Ndiaye. Une session que bien des élus étaient venus pour bloquer ».

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…