août 22, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

LAIT DE CHEVRE : pourquoi est-il plus digeste ?

LAIT DE CHEVRE : pourquoi est-il plus digeste ?

[template id= »821″]

Vous connaissiez les fromages de chèvre, mais avez-vous déjà avalé un verre du lait de cet animal ? Peu bu, ce lait trouve aujourd’hui sa place auprès des consommateurs de plus en plus méfiants du lait de vache. Pour comprendre ce nouvel intérêt pour cet aliment, décryptage santé et nutritionnel du lait de chèvre avec Gwenaëlle Joubrel, Docteur en nutrition et responsable nutrition de la laiterie Triballat Noyal.

Le lait de chèvre a une composition presque identique à celle du lait de vache. Il apporte le même type de protéines (80% de caséine, 19% protéines solubles et 1% d’enzyme), des vitamines et des minéraux. En revanche, la composition de leur matière grasse est différente. Une particularité qui rend le lait de chèvre plus digeste.

 

Le lait de chèvre est plus facile à digérer

Une des grandes différences entre le lait de chèvre et celui de vache est la qualité de sa matière grasse. Les globules gras du lait de chèvre sont plus petits que ceux de vache et les acides gras de ce lait sont à courte et moyenne chaine, alors que ceux de vache sont à longue chaine. Cette composition permet au lait de chèvre d’être plus digeste que celui de vache.

Il est donc mieux adapté aux personnes qui ont une digestion plus lente. « Il n’existe pas d’études médicales, mais cette sensation est souvent ressentie par les individus qui ont des problèmes de digestion » explique Gwenaëlle Joubrel.

Mais attention, les personnes intolérantes ou allergiques ne doivent pas remplacer le lait de vache par du lait de chèvre sans avis médical. Car le lait de chèvre peut être aussi allergène. Le taux de lactose (sucre de lait) du lait de chèvre est identique à celui de vache. Si le lactose favorise l’assimilation du calcium et limite le développement des mauvaises bactéries dans l’intestin au profit des bonnes, il peut être allergène. Et le lait de chèvre contient aussi de la caséine (une des protéines du lait) qui peut rendre allergique.

Le lait de chèvre protège des infections

Le lait de chèvre contient quatre fois plus d’oligosaccharides que le lait de vache (environ 23 mg/100 g contre 6 mg/100 g). Ces sucres jouent le rôle de prébiotiques et favorisent le développement et la croissance des bactéries intestinales, importantes pour renforcer le système immunitaire.

Le lait de chèvre est riche en vitamines

Le lait de chèvre contient autant de minéraux que le lait de vache. Il apporte les vitamines du groupe B. Les B1 bonnes pour le système nerveux et musculaire, les B2 pour les tissus. Riche en vitamine B5, il aide au développement d’une peau, des ongles et des cheveux de bonne qualité. Comme il contient des vitamines B3, il est bon pour la croissance. Riche en vitamine A, il participe au maintien d’une bonne vision et augmente la résistance aux infections. Il contient aussi de la vitamine D, aux propriétés antirachitiques pour l’enfant.

« Le petit point faible du lait de chèvre est qu’il contient naturellement moins d’acide folique (vitamine B9, essentiel pour la formation des globules rouges et les cellules nerveuses) que celui de vache » explique Gwenaëlle Joubrel. Ce pourquoi le lait UHT est enrichi en vitamines B9.

Le lait de chèvre est riche en minéraux et en oligo-élément

Le lait de chèvre contient du calcium (1000 à 1200 mg par litre). Ce minéral est essentiel car il participe à l’édification du squelette et au maintien du capital osseux. Riche en magnésium (130mg/l), le lait de chèvre permet de lutter contre la fatigue et de protéger le système neuromusculaire.

Le lait de chèvre apporte du zinc en bonne quantité (2 à 5 mg/l). Cet oligo-élement participe au bon fonctionnement de l’organisme. Les végétariens peuvent compenser leur manque en zinc par la consommation de lait de chèvre.

Le lait de chèvre est riche en protéines

Il contient 30 à 35 grammes de protéines pour 1 litre de lait. « La valeur nutritionnelle des protéines caprines sont excellentes car elles contiennent tous les acides aminés indispensables en proportions satisfaisantes » explique Gwenaëlle Joubrel. Il est recommandé aux adultes de consommer 0,83 g de protéines par kilos par jour. Sachant qu’un yaourt, 1 portion de fromage (30g) ou un verre de lait en apportent 5 grammes.

Il n’existe aucune contre-indication (sauf le goût) à remplacer le lait de vache par du lait de chèvre, sauf si vous êtes allergique. Mais, comme ce lait n’est conditionné qu’entier, il n’est pas adapté pour les personnes qui suivent un régime allégé en matières grasses.

source Topsanté

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…