mai 29, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

 Lamine Diallo dégage en touche : « Je n’ai jamais été à l’Ofnac, ni pour une convocation ni pour une investigation »

POUR LA SUPPOSÉE CONVOCATION DU MAIRE DE THIES-NORD PAR L’OFNAC

 Lamine Diallo dégage en touche : « Je n’ai jamais été à l’Ofnac, ni pour une convocation ni pour une investigation »
thiesinfohalf

Suite aux rumeurs faisant état de la convocation, par l’Ofnac du maire de la commune de Thiès-Nord, Lamine Diallo, votre canal d’informations fiables a été à sa rencontre ce lundi 20 février 2017, pour des éclaircissements sur cette affaire. Il ne s’est pas prier pour dégager en touche : « Je n’ai jamais été à l’Ofnac, ni pour une convocation ni pour une enquête ». 

Très à l’aise devant notre micro, l’édile de Thiès Nord a bien voulu se plier à nos questions en y répondant sans détour. «  Quand j’ai appris la nouvelle par presse interposée, j’ai été sous le choc. Mais bon, nous sommes dans une ville où une partie de la population est animée par des discussions de couloir et cela ne fait que rétrograder   notre développement ». Selon Lamine Diallo, c’est très normale que les corps de contrôle de l’Etat tels que : l’Ige, l’Ofnac…, nous interpellent sur les deniers publics que nous gérons. « Mais malheureusement, il n’y a eu aucune convocation en ce sens à mon endroit. Dommage que de nos jours, nombreuses sont les brebis galeuses qui fomentent, diffament, pour seulement alimenter des débats sans fondement ».

Très rassurant, le maire de la commune de Thiès Nord ajoute que le convoquer, du fait qu’il y aurait des commerçants qui seraient lésés dans leurs droits, serait une chose normale. « Cependant, tel n’a pas été le cas. Je suis un maire de l’opposition et je ne suis pas fou. Tout ce que je fais dans la commune est approuvé par le représentant de l’Etat ». Sur le cas des commerçants du marché central, il explique que « les bâches qui étaient installées sur le boulevard Mao Doucouré étaient une demande qu’ils avaient formulée après le déguerpissement du marché Sham. « Une demande que j’ai jugée normale, mais sous tendue par des conditions d’installation. A savoir, des installations précaires et révocables qui seraient suivies au besoin, d’un déguerpissement. Malheureusement, les commerçants sont revenus sur leur engagement, pour passer à côté du cahier des charges. Alors, il n’y a pas eu photo car, j’ai tout simplement enlevé ces installations, pour, en lieu et place, ériger des parkings payant et des espaces verts pour renforcer notre assiette foncière ».

Plus loin, Lamine Diallo spécifiera que les magasins qui longent la route de Diakhao, l’ont été dans des conditions légales. « La mairie n’y perçoit que la somme modique de 1200 Fcfa par mètre carré. D’ailleurs, le recouvrement est géré par le trésor public ». C’est ainsi que l’édile de Thiès-Nord a éclairé la lanterne des populations sur sa supposée convocation à l’Ofnac, qu’il a qualifiée d’information fausse et non avérée.

BBY THIES

1 Comment

  1. khadim ndiaye

    Tapez votre commentaire ici puis envoyez je voudrais 1 éclairage sur le cahier de charge il avait dit qu’il n’y aura aucune cantine denrées alimentaire et pourtant nous avons vue des cantines ouverte vandant ces produits

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.