BBY THIES

L’Arabie saoudite se met à MENDIER

L’Arabie saoudite se met à MENDIER

Le gouvernement d’Arabie Saoudite cherche des millions de dollars dans les banques étrangères, alors que la plongée des prix du pétrole dévaste les finances du pays,rapporte Thes Times.  Le royaume a demandé aux prêteurs de lui faire des propositions pour un prêt sur 5 ans, pour un montant de 6 à 8 milliards de dollars. Ce serait l’emprunt étranger le plus important de Riyad en dix (10) ans, ce qui marque un tournant dans la situation financière du pays.

L’époque où le régime disposait de fonds illimités et prêtait des milliards à ses alliés est révolue : le déficit budgétaire saoudien atteignait presque $100 milliards l’année dernière. En tant que plus grand exportateur pétrolier du monde, l’Arabie Saoudite a dû affronter une plongée de 70% des prix du pétrole brut, passant de $114 le baril lors du pic de juin 2014 à $30 aujourd’hui. La monarchie est aussi impliquée dans plusieurs conflits infructueux et coûteux, dont une guerre de 10 mois au Yémen et une situation confuse en Syrie.

Le ministre des finances saoudien devrait choisir ses interlocuteurs bancaires dans les deux (2) prochaines semaines. Verus Partners, une société londonienne, conseille le gouvernement au niveau des prêts et de leur possible extension. Le prince Sultan bin Salman a indiqué qu’après des années de d’injection de fonds dans des secteurs n’ayant pas réussi à relancer l’économie, les autorités se concentraient sur la création d’emplois dans des secteurs comme le tourisme.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage