août 22, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

L’ARMÉE chinoise RECRUTE des SINGES

L’ARMÉE chinoise RECRUTE des SINGES

Ces 20 dernières années, au moins un avion de ligne par jour fait une escale forcée à cause  d’une collision avec des oiseaux. Les experts redoublent d’efforts pour protéger les aéroports. Les uns détruisent les œufs aux alentours des aérodromes, d’autres attrapent les oiseaux ou tentent de les éloigner avec des repoussoirs sonores. Dans certains pays, on entraîne des faucons ou d’autres carnivores pour repousser les groupes de petits oiseaux. Les aéroports américains, eux, ont recours aux hiboux polaires.

En Chine on a tenté les aigles, les lasers, la destruction des nids par les soldats… Mais presque sans résultat: quelque temps après, les oiseaux revenaient toujours. C’est là que l’idée des singes, qui détruisent les nids d’oiseaux en Inde, a été adoptée.  Les spécialistes chinois ont lancé l’entraînement de macaques rhésus pour qu’ils éliminent les nids, comme ils l’ont fait avant l’organisation à Pékin du défilé consacré aux 70 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale, auquel a également participé l’aviation. Afin d’éliminer toute possibilité d’incident, les militaires ont formé une unité de singes qui devaient faire peur aux oiseaux sur le tracé du défilé. Aujourd’hui, l’armée chinoise a une unité spéciale de singes qui assure une mission très sérieuse: la protection des aérodromes contre les oiseaux. Un autre avantage des singes réside dans le fait qu’ils marquent aussi le territoire avec leurs glandes. Et comme ils sont les ennemis naturels des oiseaux, ces derniers ne reviennent plus après avoir été chassés.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…