octobre 17, 2017

L’ARTP TRAVAILLE À DÉFINIR LES PROCÉDURES D’ATTRIBUTION DES FRÉQUENCES (DG)

L’ARTP TRAVAILLE À DÉFINIR LES PROCÉDURES D’ATTRIBUTION DES FRÉQUENCES (DG)
L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), est en train de travailler à définir les procédures d’attribution des fréquences répondant « aux meilleures normes dans l’usage du spectre », a soutenu, mercredi à Dakar, son directeur général, Abdou Karim Sall. « Nous travaillons au niveau national pour définir les règles, méthodes et procédures d’attribution des fréquences aux services répondant aux meilleures normes et pratiques dans l’usage du spectre », a-t-il déclaré. M. Sall s’exprimait lors d’un séminaire de vulgarisation des procédures liées à la gestion des fréquences, axé sur le thème : « Procédures d’attribution des fréquences : enjeux et nouveaux défis ».
Le directeur général de l’ARTP dit avoir noté une prolifération de différentes technologies de réseau sans fil. La conséquence, a expliqué Abdou Karim Sall, est la forte augmentation de la demande, entraînant l’exploitation de plusieurs réseaux radioélectriques au Sénégal.  Concernant la radio, M. Sall a fait savoir que 276 réseaux sont autorisés pour 457 canaux de fréquences. De même pour les télés, 31 réseaux sont autorisés pour 147 canaux de fréquences, a-t-il encore renseigné. « Les fréquences ne sont pas infinies. Cette situation de pénurie devrait nous pousser à gérer à bon escient ces fréquences à travers la radio numérique terrestre (RNT) », a-t-il fait valoir. Il indiqué que l’ARTP va procéder au toilettage du réseau pour avoir une idée sur les radios qui sont fonctionnelles. Selon lui, le pays gagnerait beaucoup plus en libérant des fréquences avec la RNT.  Selon Abdou Karim Sall , en raison de la saturation de son réseau, Dakar sera la première ville du pays où l’ARTP procédera au lancement de la phase pilote de la RNT.
Source : APS

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.