BBY THIES

Le CSDH préoccupé par ‘’la situation tragique’’ de migrants en Angola et Libye

Le CSDH préoccupé par ‘’la situation tragique’’ de migrants en Angola et Libye
Negoce

[template id= »821″]

Le Comité sénégalais des droits de l’homme (CSDH) exprime, dans un communiqué reçu à l’APS, ‘’ses vives préoccupations devant la situation tragique de migrants africains arbitrairement arrêtés et détenus’’ dans les prisons angolaises et libyennes.

Le CSDH, qui dit avoir été saisi par des organisations de migrants, invite ces pays à ‘’ne pas faire des migrants ouest-africains les boucs-émissaires du choc pétrolier’’.

Selon la structurée présidée par Alioune Tine, ‘’plus de 300 migrants ouest-africains croupissent dans les geôles libyennes où ils sont souvent pris en otages par des groupes armés’’.

En Angola, relève le CSDH, ‘’des centaines de ouest-africains ont été arrêtés après des rafles opérées dans leur domicile, leur lieu de travail ou simplement dans la rue et incarcérés dans des conditions inhumaines dans des centres de détention’’.

Dans son communiqué, le CSDH ‘’attire l’attention de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, le Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’homme sur ces faits qui violent les dispositions de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples’’.

Le CSDH les invite à ‘’agir avec célérité pour le respect des dispositions de l’article 12 de la Charte africaine par l’Angola et la Libye’’ et appelle le Haut commissariat des droits de l’homme de l’ONU à ‘’inviter ces pays respecter leurs obligations internationale en matière de droits de l’homme’’.

source aps

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…