août 21, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Le FBI ressort les VIEILLES affaires de CORRUPTION de Bill Clinton

Le FBI vient de publier sur  les dossiers d’une affaire datant de 15 ans impliquant le président américain de l’époque Bill Clinton et sa décision de gracier le financier et sponsor du parti démocrate Marc Rich. Le fondateur de la compagnie Glencore était accusé de fraude fiscale et d’avoir conclu des transactions illégales avec l’Iran pendant la crise des otages américains en 1979-1981. Le locataire de la Maison blanche avait décidé de gracier Marc Rich le 20 janvier 2001, quelques heures avant l’échéance de son mandat présidentiel. Les documents rendus publics s’étendent sur 129 pages mais la majeure partie n’est pas accessible. Le FBI soupçonnait la présence d’un « facteur de corruption » dans les actions de Bill Clinton et d’après les agents, « les normes et les procédures en vigueur n’ont pas été respectées ». Les critiques indiquaient que la fille de Marc Rich avait fait un don supérieur à 1 million de dollar au parti démocrate, dont plus de 100 000 dollars avaient été alloués à la campagne sénatoriale de l’ex-First Lady Hillary Clinton et 450 000 dollars à la bibliothèque présidentielle de Bill Clinton. L’enquête était encadrée par le procureur James Comey, aujourd’hui directeur du FBI, qui s’opposait à la décision présidentielle de gracier Marc Rich. En 2005, l’affaire a été close pour non-lieu.

Fin octobre 2016, James Comey a annoncé que le FBI avait rouvert l’affaire de la fuite de la correspondance de service d’Hillary Clinton lorsqu’elle était secrétaire d’État et selon le quotidien The Washington Post, le FBI n’a pas encore trouvé de « nouveaux indices plus sérieux » dans les courriels de la candidate démocrate à la présidentielle américaine. Se référant à ses sources au sein du bureau fédéral, le journal indique que le FBI a utilisé « tous les ordinateurs, toutes les ressources » pour classer le grand nombre de courriels visés par l’enquête. « Personne ne sait » ce que contient cette correspondance, précise le quotidien. A l’heure actuelle, les agents du FBI étudient, grâce à des logiciels spéciaux, les courriels enregistrés sur l’ordinateur portable qui appartenait à l’ex-congressiste Anthony Weiner — époux de Huma Abedin, assistante d’Hillary Clinton. Le FBI tente de comprendre comment la correspondance de cette dernière a pu se retrouver dans l’ordinateur d’Anthony Weiner, soit au total près de 650 000 lettres. Les agents cherchent aujourd’hui à trier les courriels qui ont été reçus de la part de Huma Abedin entre 2009 et 2013, quand Clinton était secrétaire d’État. Les messages triés seront analysés pour savoir s’ils contiennent des informations confidentielles. Le FBI avait initialement ouvert une enquête sur Anthony Weiner car ce dernier échangeait, selon les autorités, des lettres à caractère intime avec une adolescente de 15 ans vivant en Caroline du Nord. En août 2016, Huma Abedin a fait part de son intention de divorcer de son époux, personnage principal de ce nouveau scandale sexuel.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…