Le Maroc impose des NORMES environnementales à ses PARTENAIRES dans l’exploration du PÉTROLE et du GAZ

Le Maroc impose des NORMES environnementales à ses PARTENAIRES dans l’exploration du PÉTROLE et du GAZ

Désormais, les partenaires de l’office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) sont tenus d’effectuer des évaluations d’impact environnemental avant de commencer leurs travaux d’exploration. C’est ce qu’a déclaré Amina Benkhadra (p, la directrice générale de l’ONHYM.

Les compagnies pétrolières partenaires de l’ONHYM devront donc soumettre un rapport sur les procédures QSE (Qualité, Service et Environnement) avant d’obtenir le feu vert de l’administration pour leurs travaux. L’objectif visé par la mesure est de se conformer à la réglementation internationale en la matière et de faciliter l’atteinte des objectifs fixés dans la stratégie énergétique nationale qui consiste à faire du pays un important hub énergétique, à court terme.

Il faut rappeler que des voix s’élèvent toujours pour dénoncer l’opacité qui entoure les travaux de développement du champ gazier Tendrara, situé dans l’Oriental. Les organisations de défense de l’environnement soupçonnent une exploitation de gaz de schiste par Sound Energy, l’opérateur de la licence et partenaire de l’ONHYM.

En effet, la région qui abrite le périmètre gazier est une zone aride. Or, une exploitation de gaz de schiste nécessite beaucoup d’eau, ce qui appauvrirait davantage la nappe phréatique et détériorerait les conditions de vie des riverains. Selon ces organisations, les résultats des études d’impact environnemental sur Tendrara sont quasiment inexistants.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…