Le ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, a démarré la tournée « Macky électrifie le Sénégal »

Le ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, a démarré la tournée « Macky électrifie le Sénégal »

Le ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, a démarré la tournée « Macky électrifie le Sénégal », jeudi, par la région de Louga où il a inauguré trois postes de courant et promis l’électrification de 13.000 villages soit 60 % de l’effectif d’ici à 2018.
Gaty Rat et Pallene Ded dans la commune de Ndande, Gouye Mbeutt dans la commune de Nguer Malal, dans ces trois villages de la région de Louga, la Senelec avait fait le plus difficile. Toutes les installations étaient déjà réalisées. Ce que Thierno Alassane Sall a fait, jeudi, est simple : appuyer le bouton pour faire jaillir la lumière. Mais il fallait voir l’immense joie des bénéficiaires après ce geste du ministre. C’est clair, ce moment était très attendu. Une véritable liesse populaire. Chants, danses, accolades, congratulations ! Partout le même sentiment de reconnaissance. Bonheur partagé, parce que le ministre de l’Energie était fier de faire ce déplacement dans ce « Sénégal des profondeurs, parfois oublié », pour y semer les graines de l’émergence. « Le courant ne doit pas être un luxe. Sans le courant, pas de développement. Et c’est pourquoi nous allons emmener le courant partout pour faire décoller l’économie et favoriser l’émergence du pays», a souligné Thierno Alassane Sall. Il a fait remarquer, pour le regretter, l’inégal accès des Sénégalais à l’électricité. Et conformément aux instructions du président de la République, Macky Sall, le ministre a annoncé un important programme d’électrification rurale. Kolda, Tamba, Bakel, Louga et Matam, entre autres localités « très en retard par rapport au reste du pays », sont prioritaires dans ce programme.
Dans ces zones, note le ministre, le taux d’électrification est seulement de 3 %. « Ce qui est anormal. Nous comptons corriger cet accès inéquitable et cette injustice territoriale comme le veut le chef de l’Etat Macky Sall », a expliqué le ministre de l’Energie. L’objectif, dit-il, est d’arriver à 30 % dans ces localités. Le défi est énorme. Mais les progrès notés dictent l’optimisme. En 3 ans, le Sénégal a enregistré des avancées significatives en électrification rurale. De 23 % en 2012, le taux d’électrification rurale est passé à 30 % en 2015. Et l’objectif du gouvernement, selon Thierno Alassane Sall, est de porter ce taux à 60 % d’ici à 2018. « Ce qui permettra à 13.000 villages sur 7.000 qui ne sont pas encore électrifiés d’avoir du courant », a soutenu le ministre. Le coût de l’opération est chiffré à 180 milliards de FCfa.

218 villages électrifiés début 2016
« Pas plus tard que lundi dernier, nous avons signé un contrat avec des partenaires qui permettra l’électrification, dès début 2016, de 218 villages », a partagé Thierno Alassane Sall, relevant que ce nombre s’ajoute à 100 autres villages qui seront pris en charge par l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser). « Comme tout le monde peut le constater, le Sénégal est sur la bonne voie. Ces actions seront soutenues sur toute l’étendue du territoire », a insisté le ministre qui a aussi expliqué le sens de sa démarche. Cette tournée « Macky électrifie le Sénégal », dit-il, est tout simplement une façon de descendre sur le terrain pour célébrer les acquis, recueillir les doléances des populations et apporter des solutions. « Nous irons un peu partout. Nous démarrons par le nord, mais le sud, le centre et l’est du pays seront visités. Ce sera aussi une bonne occasion d’échanger avec les populations, de voir les problèmes pour les affronter et de partager la vision du président de la République en énergie et électrification rurale », a insisté Thierno Alassane Sall qui a été chaleureusement accueilli par les élus et les populations du Ndiambour.

De l’électricité… jusque dans les champs
Forages agricoles, motos-pompes et moissonneuses batteuses, tous ces engins fonctionnent au Diesel. Mais pour combien de temps encore ? La question mérite d’être posée parce que le ministre de l’Energie a annoncé, jeudi, à Gouye Mbeutt, commune de Nguer Malal, un important programme d’électrification en faveur des producteurs agricoles. C’est simple : il s’agit de remplacer le Gasoil par l’électricité. En clair, on aura très bientôt des forages, des moissonneuses et des motos- pompes électriques. Pourquoi ce choix ? « Le président de la République veut alléger la facture trop lourde des producteurs et leur permettre d’être plus compétitifs sur le marché », a répondu Thierno Alassane Sall. La démarche consiste à emmener l’électricité jusque dans les périmètres irrigués. « Nous allons très prochainement ouvrir des discussions avec les acteurs notamment la Saed pour que le programme puisse démarrer», a précisément dit le ministre de l’Energie qui a démarré sa tournée « Macky Sall électrifie le Sénégal » à Gaty Rat, commune de Ndande, département de Kébémer.

Le solaire préconisé dans l’éclairage public
L’énergie solaire pour l’éclairage public, c’est ce que préconise le ministre Thierno Alassane Sall. « C’est la voie royale qui doit être empruntée par les collectivités locales du Sénégal dont la plupart est dépourvue de moyens », a dit le ministre, jeudi, à Louga, annonçant un important Projet d’éclairage public par voie solaire. Il a convenu que c’est un projet couteux, au départ. Mais très bénéfique, à l’arrivée. « Le retour d’investissement intervient dans seulement quelques années », a assuré Thierno Alassane Sall qui promet l’accompagnement de l’Etat, dans les premières années, en ce qui concerne l’entretien des infrastructures et l’extension. « Une rencontre est prévue, dans les prochaines semaines, entre l’Association des maires du Sénégal et le ministère pour échanger justement sur ce projet qui nous épargnera des factures impayées », a expliqué le ministre. Cette tournée « Macky électrifie le Sénégal » qui s’est achevée, hier, a permis à Thierno Alassane Sall de visiter une dizaine de villages de la région de Louga. Partout, il a partagé la vision du président de la République pour le Sénégal, Macky Sall qui travaille, dit-il, « nuit et jour pour améliorer l’accès des populations aux services sociaux de base ».

Le soleil

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…