(Vidéo) Le premier ministre à Tivaouane: Pose de première pierre du centre de promotion et de réinsertion sociale de Tivaouane

DEVELOPPEMENT A LA BASE

(Vidéo) Le premier ministre à Tivaouane:  Pose de première pierre du centre de promotion et de réinsertion sociale de Tivaouane

Le Premier ministre était, ce jour mardi 7 février 2017, l’hôte de la cité religieuse de Tivaouane où il devait procéder à la pose de la première pierre de deux instruments majeurs de la politique de développement économique et sociale définie par le chef de l’Etat à travers le Plan Sénégal Emergent, dont l’un est orienté vers le futur et l’autre, vers l’inclusion sociale « si chère au président de la République ».

Accompagné de plusieurs personnalités dont le ministre de la gouvernance locale, le président de l’Associations des maires du Sénégal et le gouverneur de région, le Premier ministre a été, ce jour mardi 7 février 2017, l’hôte de la cité religieuse de Tivaouane. Il est venu représenter le président de la République à la double cérémonie de pose de première pierre concernant deux instruments majeurs de la politique de développement économique et sociale définie par le chef de l’Etat, à travers le Plan Sénégal Emergent. Mohammad Boun Abdallah Dionne a saisi cette occasion pour rendre hommage à l’action « d’une femme d’exception, l’une des rares à présider, dans notre pays, un conseil départemental. Je veux nommer Mme le ministre Seynabou Guèye Touré. En effet, elle a compris et internalisé dans son action, la pensée du président Macky Sall, qui s’exprime dans le Plan Sénégal Emergent, mais aussi, la dimension spatiale du PSE, qui est la grande réforme de l’Acte III de la décentralisation ».

Le Premier ministre soulignera qu’en bonne intelligence avec les services et instruments du ministère de la Gouvernance locale (l’Adl, le Pndl, l’Agetip), Mme le ministre Seynabou Guèye Touré est en train de développer deux outils majeurs. « L’un qui s’inscrit comme PISA (Pool Internet et aux services associés). Ce Pisa qui prépare la jeunesse du pays à la société du futur, celle de l’Internet. Mais également (et c’est là qu’est l’axe I du Pse plus les transformations fructueuses de l’économie). Mohammad Boun Abdallah Dione dit venir également poser la première pierre d’un instrument qui s’appelle le centre de promotion et de réinsertion sociale, (Cprs), « une structure de base de la direction générale de l’action sociale au niveau déconcentré ».

« L’inclusion sociale si chère au président de la République »

Il a insisté en disant que cette structure est essentiellement dédiée aux couches les plus vulnérables de la population sénégalaise, « complétant en cela, l’action du président de la République en matière de cohésion sociale, c’est-à-dire l’Acte II du Pse. Et qui dit Acte II, dit couverture maladie universelle, carte d’égalité des chances, bourses de sécurité familiale entre autres ». Selon toujours le chef du gouvernement, au niveau du département, « Mme la présidente a souhaité mettre en place un budget important et se faire accompagner par le ministère de la Gouvernance locale (l’Agetip notamment et l’Adl) pour mettre en place ces deux instruments : l’un, orienté vers le futur, c’est-à-dire l’émergence, l’autre, orienté vers l’inclusion sociale ».

Pour cette action, le Premier ministre, au nom du chef de l’Etat, a tenu à rendre hommage à la présidente du conseil départemental de Tivaouane « et la présenter comme modèle et exemple pour les autres collectivités territoriales. Quand on a compris le Pse, c’est comme cela qu’il faut agir. Aider à la création de richesses mais sans jamais oublier les populations à la base. L’inclusion sociale si chère au président de la République ».

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…