mercredi , août 22 2018
Accueil / Internationale / Le Président LIBANAIS désigne les CRÉATEURS d’Al-Qaïda

Le Président LIBANAIS désigne les CRÉATEURS d’Al-Qaïda

Le Président libanais Michel Aoun a condamné la politique des États-Unis et de leurs alliés au Proche-Orient, qui, selon lui, a conduit à l’émergence d’Al-Qaïda et d’autres organisations terroristes. Les actions des États-Unis et de leurs alliés en Afghanistan après son invasion par l’URSS ont conduit à l’apparition d’Al-Qaïda, qui par les attentats du 11 septembre a frappé son créateur, a déclaré le Président libalais  Michel Aoun lors du Forum «Dialogues méditerranéens» à Rome. «Après que l’URSS a envahi l’Afghanistan, les États-Unis et plusieurs pays arabes et musulmans ont commencé à soutenir un mouvement antisoviétique basé sur l’islam, en croyant que cela contribuerait à la lutte contre le communisme et l’athéisme. Les Américains ne comprenaient pas que l’islam, bien qu’il s’oppose au communisme, n’était pas une idéologie occidentale et avait sa propre identité», a-t-il ajouté.

Selon lui, «au fil du temps les djihadistes afghans se sont transformés en une organisation terroriste, qui a déformé la notion d’Islam, attirant des jeunes musulmans du monde entier, créant ainsi Al-Qaïda. C’est Al-Qaïda qui a perpétré les attentats du 11 septembre. Cela signifie que la machine infernale s’est retournée contre son créateur». Les États-Unis ont décidé à leur tour de l’anéantir, ce qui a provoqué un «tremblement de terre», entrainant des morts, des destructions et de la haine. «La pression militaire permanente sur Al-Qaïda s’est traduite par sa dissolution et par l’apparition de nouveaux courants religieux et de nouvelles organisations terroristes», a conclu Michel Aoun, en ajoutant qu’il est nécessaire de trouver une solution efficace à ce problème, même si cela nécessite des actions militaires. Le Forum «Dialogues méditerranéens» se tient à Rome du 30 novembre au 2 décembre. La troisième édition de cette conférence organisée par le Ministère des Affaires étrangères italien a réuni les représentant de plus de 50 pays.

 

Le Président libanais Michel Aoun

A PROPOS DE babacar Diouf

Voir aussi

Téhéran demande à l’UE d’accélérer le processus de SAUVETAGE de l’accord sur le nucléaire

Partagez sur Whatshapp Alors que le groupe français Total s’est retiré du projet iranien South …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…