août 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Le protocole de Rebeuss et Thiès

Le protocole de Rebeuss et Thiès
thies massage

 Près de dix (10) années avant Macky Sall, Thiès avait déjà brulé  le protocole de Rebeuss dans le feu de sa rébellion. L’ex-maire de Thiès, président du Rewmi et ancien premier ministre de Abdoulaye Wade est-il coupable de prévarication sur les chantiers de Thiès ? C’est le refrain que serinent tous les commentateurs politiques à l’adresse de « l’adversaire le plus irréductible de Macky Sall ». Après le vote ambiguë et controversé du référendum, le régime de la seconde alternance ne peut pas se permettre d’ouvrir cette boite aux pandores qu’est le drame financio-familial qui dresse Wade contre Idrissa Seck. L’ascension tendancielle de Karim Wade dopée par son président de papa, a piqué au vif un Mara qui avait fini par installer une dualité ouverte au sommet de l’Etat. Les réactions maladroites de son mentor, Abdoulaye Wade, ont abouti à cette saga politico-mafieuse qui a cannibalisé l’espace politique national.

Parties des chantiers de Thiès, les accusations contre Idrissa Seck, après moult procédures scabreuses, ont accouché d’une souris. Avec un non-lieu en bandoulière, le président du Conseil départemental de Thiès entend jouer pleinement sa partition de « chef de l’opposition », face au camp apérien dubitatif. Le résultat mi-chèvre, mi-chou des derniers sondages sur la popularité des leaders politiques les plus en vue, n’encourage pas une levée des boucliers judiciaires contre le président du Rewmi.

En attendant un « jury d’honneur » qui jetterait la lumière sur ce mystère des 74 milliards, c’est la ville de Thiès qui demeure la grande perdante. Victime des grandes et légitimes ambitions de son édile, pour faire de son terroir un cité moderne et propice à la création de richesse, Thiès continue de gémir sur son sort. Otage politique de cet imbroglio judiciaire, où un ancien chef d’Etat se substitue à l’Etat pour réclamer « son argent » au moment où le nouveau hésite encore à passer l’éponge ou le marteau, Thiès continue de croupir dans l’insécurité, l’insalubrité et le mal-vivre.

Pour le plus grand nombre des thiessoises et des thiessois, fidèles à leur chouchou qui a concédé autant de sacrifices à l’honneur de leur mieux-être, cette crise ouverte par les « chantiers de Thiès » aura servi de catalyseur pour exiger la fin de la récréation et la terminaison des infrastructures  dédiées à la cité. L’instauration d’une véritable souveraineté  locale est en train de s’imposer pour brandir ce registre de doléances au successeur de Abdoulaye Wade.

Après l’échec de la conjuration judiciaire contre Idrissa Seck, Thiès prend des forces pour faire entendre sa voix. Pour tous ceux qui se réveillent dans la cité du Rail, rien ne sera plus comme avant. Et le facteur essentiel de ce regain d’énergie dans la lutte pour son émancipation réside dans l’ampleur des sacrifices qui ont mené Idy au bord du gouffre.

thiesinfo

 

 

Ces chantiers inachevés

 

Dès l’entame de son premier mandat, Abdoulaye Wade sous l’emprise magnétique de son plus proche collaborateur, Mara, engageait un lourd programme d’investissement public dans la commune de Thiès. Il fallait doter la ville d’infrastructures  sociales susceptibles d’en faire un pôle exceptionnel de développement et une capitale politique. Cet agenda n’a pas survécu à la défénestration de son inspirateur de l’attelage gouvernemental.

Le résultat c’est l’arrêt des travaux qui affectent l’aménagement de la Zac, l’électrification des quartiers de Sampathé, Médina Fall et Darou Salam. Il faut ajouter à ce lot de désolation dû au freinage forcé des chantiers, la viabilisation des nouveaux quartiers que sont Mbour 3 et 4 ainsi que les localités de Poniène, Keur Saïb et Fandène. Le réseau électrique et hydraulique de la ville a également subi les conséquences de cette injustice qui reste à être corrigée ainsi que la construction de nouveaux commissariats urbains.

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…