LE SAVIEZ-VOUS ? : La CHINE veut une BASE militaire à DJIBOUTI

LE SAVIEZ-VOUS ? : La CHINE veut une BASE militaire à DJIBOUTI

[template id= »821″]

 

Dans une interview, le président djiboutien Ismaël Omar Guelleh s’est montré favorable à la volonté de Pékin d’établir une base militaire dans son pays. Pékin souhaite, ainsi que d’autres pays, profiter de la position stratégique unique de Djibouti dans le golfe d’Aden. Une stratégie qui s’inscrit dans la volonté de Pékin de devenir une puissance maritime internationale.

Après la France, les Etats-Unis et le Japon, la Chine jette son dévolu sur le port de Djibouti, centre névralgique de la lutte contre le terrorisme et la piraterie au large des côtes somaliennes.

La marine chinoise accoste régulièrement à Djibouti depuis 2008, début de sa participation aux missions antipiratage. Lorsqu’en avril, Pékin a évacué ses ressortissants du Yémen, c’est donc naturellement qu’ils ont été acheminés vers Djibouti. Cette opération de sauvetage a prouvé l’utilité de disposer non seulement d’un droit d’accostage à Djibouti, mais aussi d’une véritable base militaire.

Pékin a besoin de protéger ses investissements, et parmi les 18 bases militaires étrangères à l’étude, plusieurs se trouveraient sur les côtes africaines. Depuis février 2014, Djibouti a mis ses installations militaires à la disposition des Chinois, alors que Français et Américains doivent débourser des dizaines de millions d’euros de loyers chaque année. En guise de remerciements, Pékin a promis une aide économique à Djibouti, portant sur plus de 20 millions d’euros.

« La Chine, c’est un fait, devient une puissance navale de plus en plus influente. Et il est indispensable pour chaque pays de trouver des solutions pour protéger ses navires lorsqu’ils sont loin de ses côtes. Il n’y a donc rien d’inhabituel dans cette démarche, estime David Shinn, ancien ambassadeur des Etats-Unis à Djibouti. Et cela m’étonnerait beaucoup que cela gêne les Etats-Unis. En revanche ce qui peut les inquiéter, c’est l’expansion à venir de la Chine et sa présence bien au-delà de la partie occidentale de l’océan Indien. »
Source : RFI
Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…