Les RISQUES de se retenir D’URINER

Les RISQUES de se retenir D’URINER

Nombreux sont les métiers où s’absenter pour uriner pendant les heures de travail est problématique. Pourtant, se retenir peut provoquer de graves infections urinaires.  Se retenir d’uriner peut provoquer de graves infections urinaires, des infections bactériennes qui affectent souvent le conduit urinaire et qui sont provoquées par les germes de l’urine présentes trop longtemps dans la vessie. Parmi les symptômes : douleur forte et constante au moment d’uriner, fièvre, frissons, douleurs au ventre, crampes, anxiété etc. Les femmes sont particulièrement touchées par une inflammation des parois de la vessie (appelée cystite), qui entraîne douleur au bassin et brûlure et douleur au moment d’uriner. L’inflammation est provoquée par la prolifération de bactéries intestinales de type Escherichia coli, nombreuses aux environs de l’anus, dans la région vulvaire (elles remontent par l’urètre). Non traitée, la cystite peut provoquer une affection plus grave : la pyélonéphrite, une inflammation du rein et du bassinet (la cavité du rein collectant les urines). Elle apparaît lorsque les bactéries de la vessie remontent vers les reins et prolifèrent à ce niveau. Une vessie moyenne peut contenir jusqu’à 440 millilitres de liquide ; si l’on boit huit (8) verres d’eau par jour, cela équivaudrait à presque 1 890 millilitres. La vessie a donc la capacité de stocker en excès le quart de la quantité des verres que l’on boit quotidiennement.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…