août 18, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Le YUAN chinois RECONNU monnaie de RÉSERVE du FMI, AFFAIBLIRA L’Euro et le Dollar

Le YUAN chinois RECONNU monnaie de RÉSERVE du FMI, AFFAIBLIRA L’Euro et le Dollar

 Le conseil d’administration du Fonds monétaire international a approuvé l’inclusion de la devise chinoise dans le panier des monnaies qui constituent les droits de tirage spéciaux (DTS, ou Special Drawing Rights), l’actif de réserve du FMI, a déclaré la directrice générale du FMI Christine Lagarde. 

Le yuan, également appelé renminbi, représentera 10,92% du panier du FMI, aux côtés du dollar, de la livre, du yen et de l’euro. « La décision du conseil d’administration d’inclure le yuan dans le panier des monnaies de réserve est un tournant important dans l’intégration de l’économie chinoise dans le système financier mondial », a fait remarquer Christine Lagarde. Il s’agit également d’un signe de reconnaissance des progrès que les autorités chinoises ont fait ces dernières années pour réformer leur système monétaire et financier », a-t-elle ajouté.

« La poursuite et l’approfondissement de ces efforts vont créer un système monétaire et financier international plus stable qui, à son tour, soutiendra lui-même la croissance et la stabilité de l’économie chinoise et de l’économie mondiale », a-t-elle souligné.

L’ENTRÉE DU YUAN DANS LES  DTS AFFAIBLIRA L’EURO ET LE DOLLAR

Le yuan aujourd’hui est la deuxième monnaie, après le dollar, pour les transactions financières internationales et il devance l’euro dans l’usage pour les investissements directs étrangers.  L’intégration du yuan dans le panier de devises de référence du Fonds monétaire international (FMI) affaiblira l’euro, a déclaré à Sputnik Jacques Sapir, économiste et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). 

« Cela va d’une part affaiblir encore plus l’euro, et cela va contribuer à l’affaiblissement du dollar. Il faudra bien regarder dans les prochaines mois comment vont évoluer et le dollar et l’euro, surtout en ce que concerne leur rôle de monnaie de réserve pour les différents banques centrales. Une montée du yuan dans les banques centrales pourrait avoir une conséquence importante », a indiqué M.Sapir. 

« Le yuan aujourd’hui est la deuxième monnaie, après le dollar, pour les transactions financières internationales. Le yuan est devant l’euro dans l’usage pour les investissements directs étrangers, pour les différentes mesures des placements de fonds à l’étranger (…). Le yuan est utilisé aujourd’hui de plus en plus pour les transactions commerciales. Il est clair que le yuan et l’économie chinoise sont appelés à peser d’un poids de plus en plus lourd dans l’économie mondiale », a conclu M.Sapir.

  Le FMI a approuvé le 30 novembre dernier l’inclusion de la devise chinoise dans le panier de devises de référence, communément connu sous l’appellation de droits de tirage spéciaux (DTS). Le yuan deviendra la cinquième monnaie de réserve le 30 septembre 2016, le panier des DTS actuel ayant été prorogé jusqu’à cette date. 

Le DTS est actuellement composé du dollar américain, du yen japonais, de l’euro et de la livre sterling. Il s’agit d’un actif de réserve international que le FMI peut prêter à des pays membres qui ont des problèmes de réserves de change. 

YUAN DANS LES DST : WASHINGTON A BESOIN DE COOPÉRER AVEC PÉKIN

Washington s’est longtemps opposé à cette décision par crainte que cela nuise au dollar. Les Etats-Unis ont dû accepter l’intégration du yuan dans le panier des devises de référence du Fonds monétaire international (FMI) parce qu’ils ont besoin de coopérer avec la Chine.

« Les Etats-Unis étaient obligés d’accepter l’intégration du yuan dans le panier des DTS (Droits de tirage spéciaux) compte tenu du développement de l’économie chinoise (…). Les Etats-Unis ont besoin du yuan dans le panier des DTS, parce qu’ils ont besoin de coopérer avec la Chine dans l’économie internationale, le commerce, les investissements et les finances. Le changement de position par Washington s’explique notamment par les perspectives de croissance économique de la Chine ».

Les  Etats-Unis qui contrôlent toujours le FMI. Washington a longtemps sapé l’intégration du yuan dans le panier des DTS par crainte que cela nuise au dollar.  Le yuan, ou renminbi, représentera 10,92% du panier du FMI, aux côtés du dollar (41,73%), de l’euro (30,93%), du yen (8,33%) et de la livre sterling (8,09%).

« La Chine est un pays en voie de développement, il représente un élément important du système monétaire et financier mondial. L’intégration du yuan dans le panier des Droit de tirages spéciaux offre des avantages et permet de réaliser des missions d’envergure, mais aussi c’est un défi qui signifie une grande responsabilité ».

Source : sputniknews

 

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…