mai 26, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

L’ENDOMETRIOSE : Une maladie invisible

L’ENDOMETRIOSE : Une maladie invisible
thiesinfohalf

L’endométriose est une maladie gynécologique qui apparaît au cours de la période de fécondité. On estime à l’heure actuelle qu’elle affecte environ 10 % des femmes et qu’elle est retrouvée chez près de 40 % de celles qui souffrent de douleurs chroniques pelviennes, en particulier au moment des règles. L’endométriose, une maladie invisible.

L’endomètre est le tissu qui tapisse l’utérus. Sous l’effet des hormones, au cours du cycle, il s’épaissit en vue d’une potentielle grossesse, et s’il n’y a pas fécondation, il se désagrège et saigne : ce sont les règles. Dans l’endométriose, c’est un tissu semblable à l’endomètre qui se développe hors de l’utérus et provoque des lésions et des kystes dans les organes colonisés (principalement les organes génitaux et le péritoine).

PARMI LES SYMPTÔMES QUI DOIVENT ALERTER LES FEMMES  :

– Les douleurs liées aux règles qui deviennent un vrai handicap social, empêchant quelquefois d’aller travailler

– Les rapports sexuels engendrant des douleurs qui perdurent

– Un problème de stérilité ou de fertilité

– Des difficultés pour uriner, des traces de sang dans les urines ou les selles ou des douleurs lors des émissions de selles

 L’endométriose n’est pas immédiatement identifiée car les douleurs (aigües) qu’elle provoque se déroulent pendant la période des règles, un moment habituellement douloureux chez les femmes. Pour cette raison, il se déroule parfois plusieurs années avant que la femme ne s’inquiète et que le diagnostic ne soit prononcé.  Mais la pathologie peut avoir des conséquences importantes comme l’infertilité, la fatigue chronique, et l’isolement.

Le diagnostic de l’endométriose se fait par un bilan d’imagerie complet réalisé par un radiologue spécialisé (échographie pelvienne endovaginale, et si nécessaire coloscanner, échoendoscopie rectale).  Quelques signes reconnaissables peuvent alerter : douleurs liées aux règles devenant vraiment intenses et handicapantes (difficulté à rester debout, à marcher), douleurs pendant les selles ou les rapports sexuels et traces de sang dans les urines.

 

BBY THIES

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.