octobre 21, 2017

BBY THIES

L’ENTREPRISE DE FERRAILES «EMP» : Nuitamment braquée par un gang fortement armé

L’ENTREPRISE DE FERRAILES «EMP» : Nuitamment braquée par un gang fortement armé

[template id= »481″]

Une quinzaine de brigands, fortement armés, ont nuitamment visité une entreprise de ferrailles, sise à la lisière de Thiès. Faute de mettre la main sur le coffre-fort, ils ont saccagé les lieux, violenté les deux vigiles, dont un a été admis à l’hôpital.

Vigile officiant à l’entreprise de ferrailles à l’enceigne «El H. Modou Pène (Emp), sise à Keur Issa, à la lisière de Thiès, Mafall et son binôme ont échappé de peu à une mort certaine. Ceci, à la suite de l’attaque de la structure «Emp», dont ils sont les préposés à la sécurisé, par des éléments d’un gang fortement armés. Les faits remontent dans la nuit du jeudi 19 au 20 novembre dernier. Ce jour, comme d’habitude, Mafall et son collègue cherchent à s’occuper autour d’une partie de thé, pour ne pas avoir à fermer l’œil de la nuit. Seulement, cette fois-ci, la veillée sera perturbée par l’irruption inopinée, aux environs d’une (1) heures du matin, de visiteurs indésirables. Il s’agit d’une quinzaine d’individus munis d’armes à feu, machettes et autres.

Ces hôtes, loin d’être des enfants de cœur, se sont soudainement rués sur eux. Maîtrisés, Mafall et son collègue d’infortune vont passer un sale quart d’heure entre les mains de ces malfrats. Sauvagement violenté, Mafall a fini aux Urgences de l’hôpital régional de Thiès où il a été admis en observation. Employée dans la structure «Emp», Sagar Pène explique les circonstances du braquage, telle que rapportées par les vigiles. «Dans la nuit du jeudi au vendredi dernier, vers 1 heure du matin, une quinzaine de malfaiteurs fortement armés, se sont présentés dans l’enceinte de notre entreprise. Ils ont attaqué les deux vigiles qui prenaient du thé à la devanture de la société. Armés de fusils et autres manchettes, ils sont passés à l’attaque en faisant preuve d’une violence inouïe. L’un des vigiles : Mafall, qui a cherché à se sauver, a été appréhendé par quelques éléments de cette bande. Ils l’ont solidement ligoté, avant de lui asséner plusieurs coups de machettes à la tête et à différents endroits du corps. Ce qui lui a occasionné de sérieuses blessures. Son compagnon vigile, qui a aussi été malmené à coups de machettes, a été moins affecté. Ses «bourreaux» ne sont pas parvenus à lui causer des blessures béantes. Il s’est avéré qu’il est invulnérable, car doté d’un talisman communément appelé «Toul».

Non content d’avoir torturé les vigiles, ils les ont séquestrés des heures durant, leur sommant de leur indiquer l’emplacement du coffre-fort de la boîte. N’y étant pas parvenu, les brigands ont abandonné sur place les deux vigiles qu’ils croyaient morts. Au moment de vider les lieux, ils ont, dans un élan de colère, saccagé les lieux, endommageant des ordinateurs, les appareils de climatisation et du matériel bureautique. Pour rappel, l’année dernière, l’entreprise Emp a été victime, à deux reprises, d’attaques perpétrées par des éléments armés. A l’occasion, les visiteurs avaient emporté, lors de la première attaque, 6 millions de FCfa. Au cours du second forfait, les voleurs ont emporté un butin fort d’une quinzaine de moutons de race, estimé à une dizaine de millions de FCfa. Pour mettre un terme à ces forfaits répété, le directeur de «Emp» a saisi les pandores de la Brigade de recherches de Thiès d’une plainte.

 

Source : L’Obs

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.