BBY THIES

Les BONS et les MAUVAIS élèves du G20 en matière de réduction de GAZ à effet de serre, selon CLIMATE Transparency

Les BONS et les MAUVAIS élèves du G20 en matière de réduction de GAZ à effet de serre, selon CLIMATE Transparency

Les émissions de gaz à effet  de serre (GES) par tête d’habitant ont reculé dans onze (11) pays membres du G20 entre 2007 et 2012, selon une étude de  l’organisation Climate Transparency publiée le 10 novembre. L’Australie, les Etats-Unis, l’Allemagne, le Japon, le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud et la France figurent parmi ces BONS élèves.

Intitulée  « G20 action climat: un tournant ? »  (G20 Climate Action : a turning point ?), l’étude évalue et compare les efforts de «décarbonisation» des pays du G20, qui totalisent 74% des émissions mondiales de CO2.   Selon l’étude, les émissions par tête d’habitant progressent toujours dans les autres pays du G20 et notamment en Inde, en Chine, en Russie et en Arabie saoudite.

Climate Transparency, qui rassemble des ONG et des organisations scientifiques, dont Climate Action Tracker, Climate performance Index et Climate  Action Network Europe, a aussi fait savoir dans son étude que 15 des membres du G 20 ont connu ces  dernières années une forte croissance du secteur des énergies  renouvelables.  «Les mesures prises par le G20 ont atteint un tournant, avec  le recul des émissions par tête d’habitant dans 11 membres, et  une forte croissance des énergies renouvelables», souligne-t-elle.

Selon Climate Transparency, les efforts des pays membres du G20 demeurent cependant insuffisants. Les émissions par tête sont en effet en moyenne de 11 tonnes d’équivalent CO2, alors qu’il faut viser entre 1 et 3 t CO2 en 2050 pour espérer tenir l’objectif des 2°C en 2100. Et même en tenant compte des plans d’action climat (INDC) présentés en vue de la COP21, les réductions d’émissions prévues ne représentent que 15 % de ce qui serait nécessaire en 2030 pour espérer rester sous les 2°C de réchauffement.

Les dirigeants du G20 doivent se réunir en Turquie les 15 et  16 novembre, soit deux semaines avant la conférence des Nations unies sur les changements  climatiques (COP21) prévue du 30 novembre au 11 décembre à Paris.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…