BBY THIES

LES CONTOURS PHILOSOPHIQUES DE LA THEORIE ISLAMIQUE DE LA SEPARATION DE LA RELIGION ET DE L’ETAT.

LES CONTOURS PHILOSOPHIQUES DE LA THEORIE    ISLAMIQUE DE LA SEPARATION  DE LA RELIGION ET DE L’ETAT.
Negoce

Le Gamou annuel de Feu El Hadji Ouseynou Djité, Ami et représentant de Serigne Mansour Sy durant un demi siècle , a été ce 13/06/2015 l’occasion pour le Khalif Cheikh Tidiane Djité de revisiter les contours philosophiques de la théorie islamique de la séparation de la religion et de l’Etat, sous l’admiration des milliers de fidèles et amis venus rehausser de leur présence cet événement majeur de l’Agenda islamique au Sénégal.
Au début de l’Islam, le cumul des fonctions politiques et religieuses a inhibé les velléités de querelles ou de conflits entre le spirituel et le temporel. Aujourd’hui pour l’Imam Djité, l’Etat laïc doit traiter la problématique des relations du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel en faisant la distinction entre les domaines religieux et politique dont il doit assurer l’épanouissement séparé et concomitant.
En effet, ces deux pouvoirs concourent tous deux à la même finalité, le bonheur et le salut de l’Homme dans sa double dimension temporelle et spirituelle.
L’Imam Cheikh Tidiane Djité a ainsi insisté sur l’impératif devoir islamique d’obéir au pouvoir politique qui, quoique temporel, est l’image et le prolongement du pouvoir divin.
Ce devoir d’obéissance a comme corollaire naturel l’autocensure du pouvoir politique qui doit se garder de toute ingérence dans les principes et le culte du spirituel. C’est donc dire que si le principe du pouvoir politique est d’origine divine selon la Sourate Al Mulk convoquée par l’Imam Djité, son institution temporelle ne saurait signifier une dénégation de l’autorité spirituelle qui relève aussi de l’ordre public.
Sous ce rapport, l’Imam Djité ne pouvait que se féliciter de la décision gouvernementale de mieux adresser ses actions envers les daaras et les mosquées dont il convient d’assurer la modernisation dans la liberté religieuse consacrée par l’Etat de droit.
Le Gouverneur, représentant l’Etat avec le Préfet de Thiès a abondé dans le même sens de la compréhension intelligente qu’il convient d’avoir de la nécessaire complémentarité entre les pouvoirs temporel et spirituel.
Auparavant, l’Imam Ahmed Lamine Djité, introduit par l’Imam Serigne Mansour Djité, a abordé avec pertinence et hauteur de vue le thème de la parenté dans l’Islam contribuant ainsi à faire de cette 54ème édition du Gamou de El H. Ousseynou DJITE, une réussite totale.
IMG_0444

FullSizeRender

Mamadou DJITE
Inspecteur Général des Finances

1 Comment

  1. cheikh Ahmed Tidiane djite

    Vraiment torodo gamou gui néx na trop content na niou si discour riche na trop jamm RK ngaye âme

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…