septembre 25, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

Les EMPLOYÉS du Conseil de SÉCURITÉ pourraient passer au DÉTECTEUR de mensonge

Les EMPLOYÉS du Conseil de SÉCURITÉ pourraient passer au DÉTECTEUR de mensonge

Tous les collaborateurs du Conseil de sécurité nationale devraient passer au détecteur de mensonge suite aux fuites liées aux conversations téléphoniques du Président Donald Trump, estime le procureur général des États-Unis Jeff Sessions. Le procureur général des États-Unis Jeff Sessions a confié à ses collègues qu’il voulait déterminer la personne qui divulguait les informations confidentielles puisées dans les conversations téléphoniques du Président Donald Trump. Ainsi, il pourrait demander aux employés de passer au détecteur de mensonge. Selon le procureur général, les employés devront répondre à des questions sur les fuites des conversations téléphoniques du Président Donald Trump. M. Sessions estime que seuls les employés du Conseil de sécurité nationale pouvaient être impliqués dans cette affaire, très peu d’employés ayant accès à ces informations confidentielles. Pour rappel, pendant l’hiver, on avait publié les détails de la conversation  de M. Trump avec le président mexicain Enrique Pena Nieto. La Maison-Blanche a plus tard ouvert une enquête sur les fuites des conversations téléphoniques entre le Président américain Donald Trump et les dirigeants mexicain et australien.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage