Les filles du lycée de Sanghé brisent le silence coupable

Célébration de la journée de la femme :

Harcèlement, viol entre autres violences. Dur, dur d’être fille. Prenant leur courage à deux mains, les filles du lycée de Sanghé ont saisi l’occasion de la journée de la femme pour briser un silence coupable qui n’a que trop duré. Dans un discours bref mais suffisamment poignant, leur représentante a réussi à jeter l’émotion sur l’assistance. Un vrai cri de cœur.

Negoce

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…